Cahiers Figura

Déconstruction de la binarité et des genres dans «Soudain le Minotaure». Procédés postmodernes pour une réconciliation avec l'Autre

Année de parution:
2011

Le féminisme n'a pas toujours bonne presse, particulièrement auprès des générations X et Y, qui jugent souvent ses revendications déconnectées de la réalité actuelle. Certaines auteures sont même réticentes à ce qu'on attribue l'étiquette féministe à leurs oeuvres; Marie-Hélène Poitras, jeune écrivaine québécoise, est l'une de celles qui préfèrent qu'on aborde leur travail en dehors de ces considérations politiques. Pourtant, son premier roman, Soudain le Minotaure, qui relate l'histoire d'une agression en proposant successivement le point de vue de l'agresseur, Mino Torres, et celui de l'agressée, Ariane, pourrait facilement être classé parmi les oeuvres d'allégeance féministe, puisqu'il revendique ouvertement l'égalité entre les hommes et les femmes. Différents procédés formels, qu'on qualifiera aisément de postmodernes, sont utilisés dans ce roamn pour faire valoir la nécessité d'une véritable équité entre les genres.

Suite en format pdf.

Numéro de la publication:
26
Langue du contenu:
Pour citer ce document:
Verreault, Mélissa. 2011. « Déconstruction de la binarité et des genres dans «Soudain le Minotaure». Procédés postmodernes pour une réconciliation avec l'Autre ». Dans Les pensées «post-». Féminismes, genres et narration. Article d’un cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/articles/deconstruction-de-la-binarite-et-des-genres-dans-soudain-le-minotaure-procedes-postmodernes>. Consulté le 29 juin 2017. D’abord paru dans (Saint-Martin, Lori, Rosemarie Fournier et Moana Ladouceur (dir.). 2011. Montréal : Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. coll. Figura, vol. 26, p. 105-124).
Aires de recherche:
Période historique:
Champs disciplinaires:
Courants artistiques:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification