Cahiers Figura

Aborder l'Amérique. De l'expérience au savoir

Année de parution:
2012

[Isabelle Miron] Je souhaiterais ouvrir ce débat sur la problématique au coeur de notre réflexion avec trois questions. La première concerne l'héritage de la pauvreté. Cette dernière, notamment selon le sens qui lui est accordé dans l'oeuvre de Saint-Denys Garneau, a constitué un moteur pour l'avènement de la littérature québécoise. Considérant l'importance du corps dans le corpus québécois moderne, pourrait-on affirmer que cet héritage de la pauvreté s'articule a priori dans un rapport au corps? La deuxième question découle directement de la première: Comment s'affectue le retournement de la pauvreté symbolique du corps en une richesse qui le lie au sens, voire au sacré? Autrement dit, comment le rapport à la mort, lorsqu'il s'ancre dans le corps, peut-il finalement devenir créateur de sens? Et, finalement, y a-t-il un lien à faire entre ce retournement et l'américanité québécoise?

Suite en format pdf.

Numéro de la publication:
30
Pour citer ce document:
Miron, Isabelle, David Courtemanche, Marie Parent, Jacques Paquin, Élise Lepage, Andrée Mercier et Lucie Picard. 2012. « Aborder l'Amérique. De l'expérience au savoir ». Dans L'expérience américaine du corps. Sens et sacré en littérature québécoise moderne. Article d’un cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/articles/aborder-lamerique-de-lexperience-au-savoir>. Consulté le 17 décembre 2017. D’abord paru dans (Miron, Isabelle, David Courtemanche et Marie Parent (dir.). 2012. Montréal, Université du Québec à Montréal : Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. coll. Figura, vol. 30, p. 131-138).
Fichier attachéTaille
cf30_tableronde_10_2a.pdf208.83 Ko
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification