hypermedia

Lalonde, Joanne
2015
Ce texte propose une réflexion sur l’archivage des patrimoines numériques tel que nous le pratiquons au sein des Laboratoires NT2, affiliés à trois universités du Québec.
Conference

Université du Québec à Montréal

re: génération

Carpenter, J.R.
Une histoire de la génération textuelle aléatoire, du Moyen âge aux oeuvres hypermédiatiques de J.R. Carpenter, en passant par Alan Turing et Christopher Strachey.

La transdisciplinarité, les médias de masse et les nouveaux médias dans la poésie-performance

«Les diverses pratiques de la poésie-performance s'inscrivent bien souvent dans une transdisciplinarité. Il s'agit [...] d'un continuum entre littérature et art, mais, aussi, entre littérature et différents médias. La poésie-performance est donc au carrefour de l'art et de la poésie.

Le capital de visibilité: valeur ou antivaleur au sein de la production littéraire québécoise?

«S'interroger sur le rapport entre l'écrivain et les médias s'entreprend dans le contexte de l'évolutive omniprésence des interfaces numériques dans notre rapport à la diffusion des oeuvres littéraires. Constamment en mouvement, le champ des médias nous propose une redéfinition constante de son objet.»

Traduire plusieurs codes à plusieurs mains, traduire Mark Marino

Nous raconterons notre expérience de traduction collaborative de la nouvelle Living Will de Mark Marino. L’équipe à huit mains (Ugo Ellefsen, Alex Gauthier, Myriam Gervais-O'Neill et Émilie Robertson) a dû relever des difficultés de tous ordres afin de produire Testament de vie. Aussi, les solutions intéresseront ceux qui envisagent de traduire es textes d’hyperfiction.

Entre le code et le poétique

La traduction de l’œuvre numérique est un travail collaboratif. À travers les œuvres qui ont été traduites pour la revue bleuOrange, revue de littérature hypermédiatique, nous verrons comment le travail entre l’artiste Web et le traducteur doit se faire en proximité. Manipuler les mots, les images, les sons et les vidéos d’une œuvre hypermédiatique vers le français demande non seulement d’adapter la langue, mais aussi d’adapter les pratiques d’intermédialité et de remédiation. Traduire entre le code et le poétique, c’est manipuler la langue numérique.

De la trace à l'indice: enquêtes

Friday 16 July 2021
Encodage
Participant·e·s:
Després, Elaine
Gauthier, Joël
Grenier-Millette, Sarah
Guilet, Anaïs
Machinal, Hélène
Perron, Laurence

Au menu de ce premier épisode de la série «Encodage» des Balados OIC, Hélène Machinal, Elaine Després et Sarah Grenier-Millette discutent l'article «Signes, traces, pistes. Racines d'un paradigme de l'indice» de Carlo Ginzburg (1980, Le Débat), et revisitent les archives des communications de Joël Gauthier (Penser l'enquête de terrain en études littéraires, 2014), d'Anaïs Guilet (Des tweets et des petites madeleines, 2017) et de Laurence Perron (Portrait de l'internaute en détective, 2018).

Subscribe to RSS - hypermedia