La recherche de l'OIC offre de nouvelles options!

Le moteur de recherche de l'OIC affiche des contenus tirés à la fois du site de l'OIC et des sites qui lui sont affiliés. Les résultats affichés seront ceux des contenus en provenance des sites de la famille de l'OIC. Il est possible de préciser la recherche à partir des facettes listées à gauche de l'écran.

Search results

Search results

Le lecteur en théorie. Entre plusieurs modes de pensée

Les théories de la réception, en littérature tout comme en cinéma ou en art, mettent l'accent sur le fait qu'une oeuvre est vue, lue, ou consommée par un public. Il s'agit d'un champ d'étude théorique offrant de multiples possibilités d'approche, car le fait de penser le lecteur présente différentes problématiques, dont certaines sont difficilement conciliables.

Quand lire, c’est défaire ou le lecteur-fictif dans le Quatuor d’Alexandrie

The Alexandria Quartet de Lawrence Durrell a été publié de 1957 à 1960. Les quatre romans qui le composent se situent du point de vue stylistique à mi-chemin entre le roman réaliste et le Nouveau Roman. Les trois premiers tomes, JustineBalthazar et Mountolive, sont uneréécriture du séjour du narrateur, Darley, à Alexandrie. Seul Cléa se déroule après les événements décrits dans les textes précédents.

Fictions et feintises (québécoises)? Pactes de lecture rompus

Dans Continuité des parcs de Julio Cortázar, un acteur s'immerge dans un roman et se plaît, selon le texte, à s'éloigner petit à petit de sa réalité environnante tout en gardant la conscience de ses alentours immédiats: ses cigarettes à côté, le velours du fauteuil où il est assis. Or, cette demie conscience ne lui permet pourtant pas d'observer que le personnage meurtrier de la fiction qu'il lit vient de s'introduire dans son salon et vise sa mort.

La théâtralité littéraire comme effet de distanciation dans «L’appât» de José Carlos Somaza

Espagnol d’origine cubaine, José Carlos Somoza s’interroge sur la place de l’Art dans la société contemporaine. Étant écrivain, il va de soi que sa réflexion se concentre sur la littérature. Par conséquent, des procédés métafictionnels sont constamment employés dans son œuvre, théorisant la littérature à travers celle-ci. Ainsi, Somoza joue énormément avec ses lecteurs et cherche à les faire participer pleinement à l’activité lectorale tout en la leur rappelant, les amenant ainsi à se rendre compte du caractère matériel du livre.

«The Wolf Among Us»: interaction multimodale et narration transmédiale

L'adaptation d'un ouvrage source est un effort de créer ou simuler une expérience narrative ayant recours à des dispositifs techniques propres à l'époque actuelle (des iPad, par exemple) qui permettent à l'usager ou au lecteur de se plonger sensoriellement dans la fabula et même d'y intervenir. Dans ce cas, le lecteur est conçu par la théorie et le créateur comme un agent tangible et sensible capable de naviguer dans plusieurs médiums et histoires.

De «Vers l'Ouest» numérique à «Vers l'Ouest» papier, gain ou perte d'interactivité?

La place de plus en plus importante qu’occupent les TICs dans nos vies suscite des résistances. Pourtant, l’idée qu’il soit désormais possible d’interagir plus profondément avec les textes devrait nous réjouir, d’autant plus qu’elle pourrait également inspirer de nouvelles formes de livres. D’ailleurs, lorsqu’on parle de livre augmenté, on pense tout de suite à cette possibilité d’interaction accrue.

Renouveau des potentialités de la mise en récit à l'ère médiatique

Plus que jamais, la littérature est envisagée dans ses interactions et ses «résonances» avec d’autres formes d’arts et de pratiques culturelles. Le monde de l’écrit s’étend désormais au-delà des frontières de l’imprimé et des médias traditionnels pour investir l’espace public, les plates-formes artistiques et les écrans numériques.

Homobiographie et décentrement du sujet poétique chez Liliane Giraudon

Liliane Giraudon est née en 1946, elle est d'origine française et vit à Marseille. Active dans le champ de la poésie française depuis 35 ans, c'est une auteure prolifique: elle a publié plus de 30 livres de poésie, quelques romans en plus d'avoir participé à de nombreux ouvrages collectifs, collaboré régulièrement à des revues et avoir cofondé les revues Banana split et If.

La stratégie de l'effacement dans les récits de Jean Hatzfled

Une des choses les plus difficiles, et importante, qu'on puisse faire en écrivant est peut-être d'accorder son attention à autrui, être suffisamment attentif pour parvenir à esquisser, par les mots, une expérience étrangère. Cet intérêt pour l'extériorité implique parfois l'effacement de celui qui écrit, mais on y perçoit toujours les contours d'un auteur impulsif, faisant preuve d'abnégation pour aller à la rencontre de l'altérité.

14 items found