La recherche de l'OIC offre de nouvelles options!

Le moteur de recherche de l'OIC affiche des contenus tirés à la fois du site de l'OIC et des sites qui lui sont affiliés. Les résultats affichés seront ceux des contenus en provenance des sites de la famille de l'OIC. Il est possible de préciser la recherche à partir des facettes listées à gauche de l'écran.

Search results

Search results

Conference

Université Concordia

Soirée Mixophone

Canty, Daniel
Mouré, Erin
Dans le cadre du cycle de conférences en traductologie 2015-2016, Erín Moure et Daniel Canty ont offert, le 14 mars 2016 à l'Université Concordia, une rencontre intitulée «Soirée Mixophone».
Conference

Université du Québec à Montréal

Performing Bilingualism

Fletcher, Jerome
Cette conférence aborde les questions de la traduction de l'oeuvre hypermédiatique - de la langue et du code - ainsi que de la performance et son rôle dans la littérature hypermédiatique à partir de l'oeuvre «...Reusement» de Jerome Fletcher.
Jean-Paul Riopelle, «Point de rencontre-Quintette»
Krück, Marie-Pierre

Les migrations interdiscursives de l’idée d’autopsie dans l’antiquité grecque

Je souhaite m’arrêter au rôle de l’idée d’autopsie dans trois domaines de la tradition écrite de l’antiquité grecque —à savoir l’historiographie, la religion et la médecine— afin de mieux saisir, d’une part, l’articulation de leurs régimes épistémologiques et, d’autre part, la façon dont l’autopsie a pu s’y imposer comme procédé de véridiction. Dans ces trois domaines, l’autopsie est au fondement de la découverte de la vérité et de sa validation.

«To seek entry into other worlds is to risk seeing your own transformed»: sites de traduction et littératures minoritaires au Canada

Catherine Leclerc mobilise un concept récent, celui de site de traduction, et le ramène sur une scène moins littérale, mais plus littéralement traductionnelle. D'abord, à partir d'un roman franco-ontarien publié en 1990 et retraduit en français pour le Québec. Ensuite, d'un album récent en anishinabemowin de Samian. Dans les deux cas, le texte initiale et sa traduction occupent des espaces proches, entrelacés et difficiles à départager, des espaces qui donnent lieu à ce que Sherry Simon dans «Le trafic des langues» décrivait comme des traductions inachevées.

Sortir du monolinguisme

«Je pense que l’enjeu de traduire de l’arabe au français ici est plus qu’un enjeu linguistique. Il y a, derrière cela, tout un imaginaire qu’on est en train de faire exister. Ce qui est intéressant, c’est qu’il y a comme une espèce d’inversement du rapport à l’autre.»

Le créole en résistance. L’écriture de Patrick Chamoiseau

Patrick Chamoiseau écrit en français, jouant de plusieurs techniques de traduction du créole. Le créole des oeuvres de Chamoiseau est le créole de la Martinique (qui n’est pas exactement le créole de la Guadeloupe ou le créole d’Haïti). Avec les Antilles et la Caraïbe en général, on a affaire à des autochtones diasporisés, si je puis dire, puisqu’ils sont arrivés, ces descendants d’esclaves, en même temps que les Blancs, que les populations dites autochtones de la Caraïbe ont été très vite décimées. Très rares sont les familles qui sont encore de cette histoire de génocide.

14 items found