Workshop
Université du Québec à Montréal

Érotique du vampire contemporain

Friday 8 April 2011, 14:00

 

Présentation de la journée d'étude

Le 8 avril 2011, à l'Université du Québec à Montréal, s'est déroulée une journée d'étude intitulée «Érotique du vampire contemporain». L'événement a été organisé par Antonio Dominguez Leiva et Samuel Archibald, tous deux professeurs au Département d'études littéraires de l'Université du Québec à Montréal.

Dès son inscription littéraire dans la culture savante au milieu du siècle des Lumières, la figure du vampire est singulièrement érotisée, en contraste radical avec la tradition populaire qui en faisait un avatar sanguin du simple mort vivant. C'est encore l'érotisme qui sous-tend la prégnance de ce mythe dans l’iconosphère contemporaine, envahie depuis le début du millénaire par une surenchère transmédiatique et véritablement planétaire de vampires. Si les visages vampiriques de Kristen Stewart et Robert Pattinson dans leurs rôles respectifs de Bella Swan et Edward Cullen dominent du haut de leur über-stardom olympien les magazines people de toute la planète, twifans et twihards se comptent par milliers, échangeant sur les réseaux sociaux cybernétiques leurs potins pré, ultra ou post-adolescents au sujet de la saga vampirique de Stephenie Meyer (70 millions de livres vendus et 383 millions de dollars de recettes pour le premier film). L'invasion vampirique est partout déclarée, des grands écrans aux petits (True Blood, The Vampire Diaries, etc.), des jeux vidéos (Vampire: the Masquerade, etc.) aux bandes dessinées (du manga de Maruo Suehiro Vampyre au webcomic LaMortéSisters) des communautés Facebook aux tatouages des tribus urbaines. 

L'on peut, à la lumière de ses variations contemporaines, s'interroger sur ce qui constitue aujourd’hui l'érotique du vampire (et ce qui reste de ses invariants), en s'appuyant sur des approches pluridisciplinaires qui vont des études culturelles à la sémiologie, la sociocritique, les études filmiques, la ludologie, les études hypermédiatiques, la mythocritique, l'histoire de l'art, la sexologie, etc.

Pour accéder aux textes complets des communications de la journée d'étude sur Pop-en-Stock.

 

Mot d'introduction

Les communications

Katharine Streip. «Holes, Cracks, Fissures and True Blood: the Undead and Social Networks»

Simon Laperrière. «Pudeur et chasteté dans l'érotisme de Jean Rollin»

Samuel Archibald. «Pornographie de l'abstinence»

Antonio Dominguez Leiva. «Érotique du vampire contemporain»

Joëlle Gauthier. «I want to die whenever it's not him: descente chez les twihards»

 

Les organisateurs

Antonio Dominguez Leiva est chercheur régulier à FIGURA, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. a été maître de conférences habilité à l’Université de Bourgogne avant d’être professeur à l’Université du Québec à Montréal. Il est également le directeur, avec Samuel Archibald, de Pop-en-Stock, le bazar d’études sur la culture populaire. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’histoire culturelle de la cruauté et de l’érotisme, dont Décapitations, du culte des crânes au cinéma gore (PUF, 2004), Esthétique de l'éjaculation (Murmure, 2012) etMessaline, impératrice et putain. Généalogie d'un mythe sexuel (Murmure, 2014) ainsi que les co-éditions de Le supplice oriental dans la littérature et les arts (Murmure, 2005) et Délicieux supplices, érotisme et cruauté en Occident (Murmure, 2008). Il s’est aussi intéressé à l’histoire des frontières du réel (La vie comme songe. Une tentation de l'Occident, EUD, 2009), le Manuscrit trouvé à Saragosse (Laberinto imaginario de Jan Potocki, UNED, 2000) et la biographie collective des surréalistes (Sexe, opium et charleston, Murmure, 2007-2011) et a écrit plus d’une cinquantaine d’articles sur des sujets aussi variés que les mangas, les zombies, le mexico-terror, l’onanisme féminin ou les putti. Il est aussi scénariste et romancier, avec notamment Los Circulos (Saymon, 2010) et la série de El Hombre de los 21 Dedos (Planeta Booket, 2012).

Samuel Archibald est chercheur régulier à FIGURA, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire et chercheur au Laboratoire NT2. Il fait aussi partie du programme de recherche interdisciplinaire RADICAL (Repères pour une articulation des dimensions culturelles, artistiques et littéraires de l'imaginaire contemporain). Il est également le directeur, avec Antonio Dominguez Leiva, de Pop-en-Stock, le bazar d’études sur la culture populaire, et chroniqueur à l’émission Médium Large de Radio-Canada. Depuis 2009, il est professeur à l’Université du Québec à Montréal, où il enseigne et étudie le roman policier et de science-fiction, le cinéma d’horreur, la culture populaire contemporaine et la création littéraire. Il est l'auteur de l'essai Le texte et la technique. La lecture à l'heure des médias numériques (Le Quartanier, 2010). En 2012, sa première œuvre de fiction, Arvida, a remporté le Prix des Libraires, le Prix Coup de Cœur Renaud-Bray 2011 et le Prix des lecteurs et du prix littéraire du Saguenay—Lac-Saint-Jean. Il est aussi l’auteur de l’essai Le Sel de la terre. Confessions d’un enfant de la classe moyenne (Atelier 10, 2013) et de la novella Quinze pour cent (Le Quartanier, 2013).

To cite this document:
Dominguez Leiva, Antonio, Samuel Archibald, Joëlle Gauthier, Simon Laperrière and Katharine Streip, (org.). 2011. Érotique du vampire contemporain. Study Day hosted by Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 8 avril 2011. Documents vidéo, audio et texte. Available online: l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/en/evenements/erotique-du-vampire-contemporain>. Accessed on November 21, 2018.