Symposium
Université du Québec à Montréal

Cybercorporéités: subjectivités nomades en contexte numérique

Thursday 27 September 2018 to Saturday 29 September 2018
IMAGE: Generativity 2016, Installation: Nanda D'Agostino Corps collectif: Isabelle Choinière. Crédit Photo: Brian Foulkes

DR-200, Pavillon Athanase-David, UQAM, 1430 rue Saint-Denis, Montréal

 

Ce colloque bilingue présente des réflexions sur la reconfiguration des identités et la transformation des expériences subjectives à l’ère du numérique. Abondamment documentée et commentée depuis le milieu des années quatre-vingt-dix, la série d’innovations techniques qui a fait que nous vivons maintenant à l’ère du numérique a eu pour conséquence un important changement de paradigme quant aux régimes de corporéité de nos sociétés. La corporéité étant un mode d'être, c'est un état de corps qui ne peut plus être référé à sa seule réalité biologique. À l'ère du numérique, elle devient une réalité en transformation, mobile, instable, faite de réseaux d'intensités et de forces, contraignant le corps à se reconfigurer, à se réorganiser et à devenir autre dans son contact avec la technologie.

Le programme du colloque se déroule autour de quatre axes transdisciplinaires en interrelation. Le corps figure  désigne la représentation et mise en scène du corps et de sa relation aux technologies numériques dans les fictions littéraires, les arts médiatiques et arts vivants. Le corps interface interroge la relation du corps avec les dispositifs interactifs ainsi qu'avec les environnements immersifs, et pose la question du rôle que le corps en mutation joue en tant qu'interface lorsqu'il est en contact sensori-perceptuel avec la technologie. Le corps savoir désigne la valeur épistémologique et critique des matérialités numériques et prend sa source dans l’idée que les outils du Web participatif et sémantique transforment les pratiques de la recherche. Le corps sensible et somatique interroge des enjeux émergents, tant au niveau pratique que théorique, dans le contexte des nouvelles scènes performatives contemporaines intégrant la technologie. D'ordre multisensoriel et multimodal, ces pratiques exigent des chercheurs une réévaluation de cette relation du corps sensible/somatique à la technologie.

 

Programme du colloque

Cliquez sur le titre d'une communication pour accéder au résumé.

 

Jour 1 - Jeudi 27 septembre 2018

 
9:00 à 9:45 - Accueil et café
 

Introduction: Joanne Lalonde et Isabelle Choinière

Horaire: 9:45 à 10:00
 

Séance - «Subjectivités, corporéités et pouvoirs», modératrice Joanne Lalonde

 
11:00 à 11:15 - Pause
 

Panel #1 «Corps savoir» , modératrice Joanne Lalonde

Horaire: 11:15 à 12:30 (15 min chaque participant)
 
12:30 à 13:30 - Pause repas
 

Séance - «Prisme des sens: approches transdisciplinaires», modératrice Louise Poissant

 
15:15 à 15:30 - Pause

Séance - «Corps médiatisés et corps dans les médias», modératrice Anaïs Guilet

 
16:30 à 17:15 - Pause et transport
 

Soirée Centre PHI 5 @ tech, 407 rue Saint-Pierre

Horaire: 17:15 à 21:00
 

Jour 2 - Vendredi 28 septembre 2018

 
9:00 à 9:30 - Accueil et café
 

Séance - «De la relation au corps interface vers une expérience de cybercorporéité», modératrice Anne-Laure Fortin-Tournès

 
11:00 à 11:15 - Pause
 
 
11:45 à 13:00 - Pause repas
 

Séance - «Corps sensible, somatique, corps savoir et corps interface», modératrice Anne-Laure Fortin-Tournès

 
13:45 à 14:00 - Pause 
 

Séance - «Performeur comme agent médiateur, intelligence artificielle, adaptation somatique et dramaturgie» modérateur  Louis-Claude Paquin

 
15:30 à 16:00 - Pause et transport
 

Performance de Mélissa Bertrand et Leïla Cassar

Horaire: 16:00 à 16:45 à la Librairie féministe L'Eugélionne, 1426 rue Beaudry
 
16:45 à 17:00 - Pause et transport
 

Soirée Isabelle Van Grimde-Corps Secrets À l'Espace Corps Secrets, 1881 Saint-André

Horaire: 17:00 à 19:30
  • Discussion sur Corps interface et corps sensible. Cocktail
 

Jour 3 - Samedi 29 septembre 2018

 
10:00 à 10:30 - Accueil et café
 

Séance - «Corps figure et corps savoir: émergences de subjectivités contemporaines», modérateur Enrico Pitozzi

 
12:00 à 13:30 - Pause repas
 

Panel #2 «Corps figure», modératrice Isabelle Choinière

Horaire: 13:30 à 15:30
 
15:30 à 16:00 - Pause et transport à Hexagram-UQAM
 
Hexagram-UQAM, SB-4105, Pavillon des sciences biologiques 4e étage, 141 Avenue Président-Kennedy, accès par le métro Place-des-Arts  sortie direction UQAM vers pavillon des Sciences biologiques, 4e étage, suivre la signalisation sur place.
 
Cocktail de fin de colloque

 

Organisation du colloque

Isabelle Choinière détient un doctorat (Ph.D.) du Planetary Collegium-Transdisciplinary Space Research, Université Plymouth (RU). Actuellement chercheure postdoctorante (boursière FRQSC) et professeure associée à l'UQAM, elle est professeure invitée à l'Universidade de Chile (2017-) et a enseigné à l'UQAM, Univ. of Toronto, Univ. of Caldas/Colombie, UFRJ/Brésil. Artiste internationale (1994-), ses recherches-créations ont été présentées majoritairement en ouverture de festivals internationaux et sont étudiées en 'case studies' à travers le monde. Ses recherches portent sur l'émergence de nouveaux modèles performatifs et d'ontologie du corps, dans leurs relations avec la technologie. En 2015, invitée par Ascott, elle a été 'Lead guest éditor' pour Technoetic Arts, Intellect Journals, R.U. Ses recherches ont été publiées en français, anglais et portugais, dont à Intellect JournalsRU (2006, 2013, 2015, 2018), Critical Stages #16, EU (2017), Sillages critiques, FR (2018), Revista VIS (2018), Revista Repertório (2017) et CENA, n° 17, Brésil (2015). En 2014, elle a été invitée par de Kerckhove à écrire dans Point of Being. 'Keynote Speaker' à l'international (2017 U. Chile, 2013 METABODY EU Research Project/CynetArt, 2012 U. of Chichester), elle participe à plusieurs projets de recherche sur l'impact des médias sur le corps en Europe, au Canada et en Amérique Latine.

Anne-Laure Fortin-Tournès est docteure de l'Université de Paris-Sorbonne Nouvelle. Sa thèse portait sur «Les figures de la violence dans la littérature britannique contemporaine: Ian McEwan, Martin Amis, Graham Swift». Professeure de littérature britannique à Le Mans Université, elle a effectué une habilitation à diriger des recherches sous la direction du Professeur Jean-Jacques Lecercle à l'Université de Paris 10-Nanterre, sur "La littérature sous l'angle de l'événement : de la pensée de la différence à l'écriture de la différentiation". Elle dirige depuis maintenant 5 ans des projets de recherche sur le corps et le numérique, soutenus par le laboratoire 3LAM de Le Mans Université et par la région Pays de La Loire. Elle est l'auteure de plusieurs numéros spéciaux de revue sur la littérature expérimentale et le rapport du corps et du numérique: «New approaches to the body, performance, expérimentations», Angles n° 2, 2015, «L'Art intempestif», Polysèmes n° 17, 2017, «L'Art expérimental», Angles n° 5, 2017, revue en ligne: http://angles.saesfrance.org, en codirection avec Brigitte Félix, Stephane Vanderhaeghe et Hélène Lecossois.

Anaïs Guilet est maîtresse de conférences en Littératures comparées et en Sciences de l'information et de la communication à l'Université Savoie Mont-Blanc. Elle est rattachée au laboratoire de recherche LLSETI et est membre associée du laboratoire FIGURA, à l'UQAM. Ph.D spécialisé dans les humanités numériques, ses recherches portent sur les esthétiques numériques et transmédiatiques, ainsi que sur la place du corps dans la culture contemporaine.  Elle dirige l'équipe 3 Corps en question de l'axe 2 Texte, image et Arts numériques du LLSETI. Son site Web: www.cyborglitteraire.com. Étant associée prioritairement aux études littéraires dans le contexte numérique, sa présence favorisera un échange interdisciplinaire fédérateur.

Joanne Lalonde est professeure titulaire au département d’histoire de l’art de l’UQAM et directrice adjointe du Laboratoire NT2.  Ses recherches portent sur les pratiques d'art réseau et médiatique. Elle s'intéresse également aux méthodologies de la recherche sur les pratiques artistiques émergentes. Elle a publié deux essais sur la culture hypermédiatique, Le performatif du Web (Chambre Blanche 2010), L’Abécédaire du Web (PUQ 2012) et conçu l’exposition en ligne du même nom. Elle a été co commissaire de l’exposition Uchronia What if ? pour le # HyperPavilion, dédié à l’art postinternet, à la biennale de Venise de 2017. Elle dirige l’équipe de recherche Archiver le présent (UQAM, Concordia, U Montréal) subvention Savoir CRSH.

To cite this document:
Choinière, Isabelle, Anne-Laure Fortin-Tournès, Anaïs Guilet and Joanne Lalonde, (org.). 2018. Colloque Cybercorporéités: subjectivités nomades en contexte numérique. Symposium hosted by Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 27, 28 et 29 septembre 2018. Document textuel. Available online: l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/en/evenements/colloque-cybercorporeites-subjectivites-nomades-en-contexte-numerique>. Accessed on June 29, 2022.

Présentation de la recherche création d'Éric Raymond et de Paul Landon

Paul Landon présentera  buildings don’t move but humans move through them une installation de nouvelles œuvres vidéo inachevées réalisées à l'aide d'une technique de rotoscopie personnalisée. Éric Raymond présentera des œuvres de la série Plus grand que nature/ Larger Than Life réalisées entre 2013 et 2018. Cette suite de plans macrophotographiques, parfois composés par montage ou manipulation numérique, questionne la relation de la photographie à son référent, au corps et à son échelle.

The subtle Dance of Developmental Self-Awareness with New Media Technologies

Alexander wrote at length about the dangers of the speed at which industrial revolution technologies were developing. He asserted how unprepared the human species was to psychophysically cope with a radically changing environment; for our age too his assertions echo prophetically. As somatic/Alexander practitioners, we see this digital age critically impacting human health, activity. Rochat and others suggest five levels for developing normal self-consciousness; the body-mind is the site of this process, disrupted when prematurely forced (Rochat 2003).

Performance de Mélissa Bertrand et Leïla Cassar

Face à face, deux jeunes femmes séparées par leur ordinateur se regardent et échangent. Alors que leur image, diffusée sur un site de hotcam et projetée en live, est perpétuellement commentée par les internautes, elles restituent les messages envoyés par leurs prétendants, assaillants et stalkers du web sur toutes sortes de plateformes, allant des sites de rencontres au compte Facebook privé.

Le corps en mutation: nouvelle théâtralité à l'ère du numérique

Les participants seront conviés à une discussion dans le cadre des 5 @ Tech du Centre Phi, sur comment notre corps et les arts de la scène, sont actuellement dans un espace de mutation. L'ère du numérique nous amène loin de la perspective classique que la période de la Renaissance a imposée - soit une valorisation d'un unique sens, celui de la vue. La vue ‒ ce sens dit 'noble' car il nous distancie le plus de notre corps ‒ est celui qui cause également la distanciation du spectateur avec la scène et le performeur, créant ainsi un ''4e mur''.

Rencontre-discussion autour de la publication (PUQ) «Le prisme des sens: Médiations et nouvelles "réalités" du corps dans les arts performatifs»

Discussion regroupant les auteur.e.s d'une publication à venir aux Presses de l'Université du Québec. Auteur.e.s présent.e.s sont Isabelle Choinière, Andrea Davidson, Derrick de Kerckove, Anne-Laure Fortin-Tournès, Anais Guilet, David Howes, Erin Manning, Joanne Lalonde, Louis-Claude Paquin, Enrico Pitozzi, Luc Vanier et Elizabeth Johnson.

Temporalité expressive: définition du corps et de ses relations à travers la danse et les technologies numériques

La conférence (corps somatique, corps interface) présente une analyse de l'intégration des technologies numériques à la pièce «Temporalité Expressive» sous deux angles. En premier lieu, elle propose une réflexion sur l'utilisation des technologies de capture de mouvement dans la production de son et de lumière et sur la façon dont les flux de données en temps réel transforment la relation du corps à son environnement.

The tactility of the global body (fear and loathing)

The global body is an extension of the personal body, made of all the connections that each of one of us have, latent or in real time, with the world at large. It is experienced as a feeling, mostly as a background, like a hunch, a vague sense of stress. Terrorism has rendered more sensate, sensitive, our personal relationship with the world. Fear/anxiety is something you feel, not see. We are once again in an age of Angst.

Corps à corps. Altérité et casque de RV

Les «caméras subjectives» sont censées nous donner à voir à l'écran le point de vue d'un personnage. Comment se transpose au casque de réalité virtuelle cette mise en scène? L'écran du casque couvre ma vision périphérique, et le hors-champ s'actualise selon mes mouvements: j'acte avec mon propre corps la position qui m'est donnée dans le monde virtuel. Peut-on alors dire que je deviens caméra?

Portrait de l’internaute en détective: étude de cadavres exquis hypermédiatiques

Les œuvres hypermédiatiques Apparitions inquiétantes d’Anne-Cécile Brandenbourger et La Disparue, de Cécile Iran, Médéric Lulin et Sophie Séguin se fondent sur un rapport au corps (textuel, organique) similaire. Dans la première, nous suivons le récit d’un assassinat en naviguons d’hyperliens en hyperliens dans un labyrinthe arborescent de micro-récits.  Dans la seconde, nous endossons le rôle d’enquêteur dans une sordide affaire criminelle où histoire familiale et sectes cannibales s’entrecroisent.

L'intercorporéité dans le «riotporn»: constitution de communautés subjectives par les réseaux sociaux

Quand les états de corps se contaminent à travers l’écran réflexion transdisciplinaire autour du politique, du numérique et du spectacle vivant. En tant qu’artiste-chercheure, ma démarche vise à questionner le corps par le prisme de la pensée politique et du spectacle vivant afin de susciter des réflexions sensibles sur des enjeux actuels. Mon travail interroge principalement la corporéité des corps émeutiers. Ces corps révoltés expérimentent l’émeute par la constitution de réseaux d’intensités et de forces intrinsèques à l’intercorporéité (Bernard, 2012).

Elastic spaces: archaeologies and practices of image, space and body

Elastic spaces is a research project that explores media art practices that relate to human movement focusing on the relationship between the body and apparatuses of the moving image. The research project considers contemporary and future practices while reflecting on histories of technical and aesthetic developments, looking at digital and lens-based technologies and architectures of both the stereoscopic and the two-dimensional moving image.

De quel tournant parlons-nous? Expériences de subjectivités nomades induites par l'art

Dans les pratiques contemporaines de l’histoire de l’art, les «tournants» ont été des manières de penser/critiquer la discipline. Le tournant est significatif d’un changement paradigmatique de la discipline, que l’on pense aux tournant linguistique, tournant iconique ou pictural, tournant affectif, tournant somatique etc.

Emmanuel Carrère: de l'usage du mail

Le 22 juillet 2002, Le Monde publie une nouvelle d’Emmanuel Carrère («L’Usage du "Monde"»), laquelle doit être lue le jour même par sa compagne dans le train qui la mène à La Rochelle où il doit l’attendre. Ce texte pornographique (dixit Carrère) contient des instructions qu’elle doit suivre à la lettre – comme, idéalement, des milliers de lectrices mises dans la confidence de la sexualité du couple. Rien ne se passera comme prévu, ainsi que le relateront plus tard des pages d’Un roman russe.

Maureen, ses écrans, ses spectres

Personal Shopper d'Olivier Assayas est un thriller écranique, un film qui porte sur les écrans reliés (Archibald, 2009). Toute l'intrigue repose sur des conversations par écrans interposés: depuis les étranges messages textes reçus par l'héroïne, jusqu'aux conversations Skype qu'elle entretient avec son petit-ami. Maureen est médium et attend que son frère jumeau décédé entre une dernière fois en communication avec elle. Si quelques événements surnaturels interviennent, l'enjeu communicationnel au coeur du film est moins spectral que technologique.

De la décorporéisation au nomadisme corporel dans la littérature électronique: l'engagement du corps dans les signes comme esthétique de la résistance dans «Grammatron» de Mark Amerika

Cette communication vise à mettre en lumière la spécificité des littératures hypermédiatiques en langue anglaise à partir d'une réflexion sur la manière dont elles engagent le corps dans leur production et leur réception. Alors que l'imaginaire d'internet (Flichy 2001) semble impliquer dématérialisation/décorporéisation, les littératures hypermédiatiques convoquent le corps dans sa dimension symbolique, imaginaire et réelle.

Voyages de femmes intellectuelles du 21e siècle. Formes de subjectivités dans l'imprimé et les publications numériques

Cette conférence (corps savoir) examine la reconfiguration des écrits et publications numériques produite par les femmes intellectuelles, en tenant compte des éléments de subjectivités qui se retrouvent sous forme imprimés dans ces matériaux, et résultant d'expériences de voyage. L'ère du numérique amène de nouvelles interprétations quant à l'exploration et l'interaction, expérimentée lors de voyages contemporains, qui impliquent la création d'imaginaires, les relations d'altérité et l'interface avec l'objet de recherche.

The Mediated/Mediating Body

This conference draws on recent research concerning the performer's status as mediated body/mediating agent in art and performance integrating new technologies. Adopting a double methodological approach of the practitioner-theorist, Dr. Davidson firstly examines the somatic dimension of digital performance as it plays out in the performer's physical contact and embodied cognitive adaptations with technological devices, and secondly, analyses the performer's experience as a mediating agent operating within systems of technological interfacing.

Invasion de la figure féminine dans l'espace virtuel. Interpellation constante sur internet, pop-up et résistance

C'est dans une perspective féministe que nous souhaitons aborder la thématique de la cybercorporéité (axe corps figure). Partant du constat que dans le monde virtuel d'internet les femmes sont tout autant interpellées, envahies, voire harcelées que dans l'espace public réel, nous nous proposons d'analyser ce phénomène de pop-up et les stratégies de résistance, de récupération et de détournement, mises en place par les femmes au sein même de cet univers technologique qui altère leur ontologie.

Sismographies des corps médiatisés: la complexité comme impulsion de création

«Cette communication, qui s'inscrit dans l'interconnexion des axes corps sensible/somatique, corps savoir et corps interface, veut réexaminer la problématique de la corporéité dans le phénomène de la médiatisation du corps performatif et de sa 're-création ou re-composition', impliquant le corps somatique lorsqu'il est 'touché' par la technologie et 'incorpore' les effets de celle-ci.

Subjectivité, Pouvoir

Un texte récent de Suely Rolnik commence: «Le monde est en convulsions, et nous le sommes aussi». Le néolibéralisme, comme Rolnik le souligne, est au coeur du problème, mais il n'est pas le seul problème. Aussi important est le «nouveau conservatisme», un conservatisme de forces réactives (Nietzsche) qui limite les forces affirmatives de subjectivités nascentes. Dans Subjectivité, Pouvoir je propose un diagramme de forces qui met en conversation le concept de savoir/pouvoir de Foucault et le concept de subjectivité de Guattari.