Conference
Université du Québec à Montréal

On ne nous dit pas tout. Plaidoyer pour la critique policière

Bayard, Pierre
Tuesday 25 April 2017, 18:30

 

Présentation de la conférence

S’il existe un chercheur qui s’approprie la notion d’imaginaire, avec un tel intérêt pour la création qu’il en transgresse avec joie tous les principes, c’est Pierre Bayard. Professeur de littérature française à l'Université de Paris VIII et psychanalyste, Pierre Bayard est reconnu pour ses essais qui aiment à revisiter les paradoxes (Le paradoxe du menteur, Comment parler des livres qu’on n’a pas lus?), les écueils de la littérature (Le Hors-sujet, Comment améliorer les œuvres ratées?), ses possibles insoupçonnés (Il existe d’autres mondes, Demain est écrit, Le plagiat par anticipation) et à s’appuyer sur des méthodes de lecture téméraires, aussi fascinantes que déconcertantes (Qui a tué Roger Ackroyd?, Enquête sur Hamlet, L’affaire du chien des Baskerville), pour rétablir la vérité cachée sous les couches de la fiction. À l'affût des erreurs judiciaires qui pullulent dans les textes littéraires, Pierre Bayard est passé maître dans l'art de surprendre, tant le lecteur que les univers fictionnels qu'il se plaît à déstabiliser. En conférence à l'UQAM le 25 avril 2017, a-t-il su convaincre son public de l'importance de la critique policière?

 

Archive vidéo de la conférence

 

Conférencier invité

Pierre Bayard est professeur de littérature française à l'Université de Paris VIII, psychanalyste et essayiste. Les travaux de Pierre Bayard, accessibles et ludiques, rejoignent un vaste public. L’étendue de ses objets d’étude, qui appartiennent tant au genre du roman policier traditionnel (Conan Doyle, Christie) qu’aux classiques de la littérature (Shakespeare, Balzac, Laclos, Proust, etc.), témoigne d'une étonnante curiosité. En somme, Pierre Bayard traverse les époques comme il transgresse les frontières ontologiques et temporelles de la fiction, choisissant de découvrir comment les écrivains ont imité leurs successeurs, comment les personnages influencent le réel, ou comment les univers de fiction ouvrent des mondes à investir. La variété des sujets auxquels il réfléchit, l’angle inusité par lequel il les aborde rendent sa démarche unique, pour plusieurs suspicieuse, et en cela, particulièrement propice à ouvrir la discussion et à entraîner les débats.

To cite this document:
Bayard, Pierre. 2017. On ne nous dit pas tout. Plaidoyer pour la critique policière. Conference hosted by Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 25 avril 2017. Document vidéo. Available online: l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/en/conferences/on-ne-nous-dit-pas-tout-plaidoyer-pour-la-critique-policiere>. Accessed on April 22, 2019.
Referenced author(s) and artist(s):
Historical Periodization:
Geographical Context:
Fields of Discipline:
Art Movements:
Problematics:
Objects and Cultural Pratices:
Figures and Imaginary:
Classification