Symposium

Presse et ondes radiophoniques: sur les traces des voix disparues

Friday 27 March 2015, 14:30

«1922 marque une année importante dans l'histoire médiatique québécoise. En effet, c'est en septembre qu'est lancée la première radio commerciale de langue française sur le territoire de la province, avec l'ouverture de la station CKAC, radio de La Presse. Cette décision du plus important journal montréalais francophone de l'époque de lancer sa propre station de radio n'est pas une exception pour l'époque, mais plutôt une tendance lourde. Cette situation nous amène à interroger sous un nouvel angle les relations entre presse et radio, souvent représentées comme des ennemies, comme des concurrentes sur le marché de l'information.»

To cite this document:
Cambron, Micheline and Marilou Saint-Pierre. 2015. “Presse et ondes radiophoniques: sur les traces des voix disparues”. Within (Re)constituer l'archive. Symposium hosted by Figura-NT2 antenne Concordia. Montréal, Université Concordia, 27 mars 2015. Document audio. Available online: l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/en/communications/presse-et-ondes-radiophoniques-sur-les-traces-des-voix-disparues>. Accessed on July 19, 2019.
Historical Periodization:
Geographical Context:
Fields of Discipline:
Art Movements:
Problematics:
Objects and Cultural Practices:
Classification