Workshop

Numérique: De la technologie et de ses effets

Thursday 19 March 2015, 15:00

Qui se sert encore d'un crayon? Qui chez les moins de 40 ans a déjà appuyé sur les touches d'une machine à écrire? Ces questions sont moins anecdotiques qu'elles n'y paraissent. Elles permettent d'aborder un vaste spectre de sujets qui relèvent à la fois du rapport à son propre corps que signifie concrètement écrire - toucher le crayon et le clavier, est-ce la même chose? Penser son texte, est-ce déjà l'écrire? -, mais aussi plus largement au sens que l'on donne à l'écriture - qu'est-ce que le web? -, les réseaux modifiant notre manière de réfléchir à la littérature, de la concevoir. Il ne s'agit pas de tomber dans le cliché d'il y a 150 ans de la mort de la littérature, mais de se demander ce que l'écran change au texte.

Dans cet atelier, Mathieu Arsenault, auteur de La vie littéraire, Dominique Fortier, auteure de La porte du ciel, et Daniel Grenier, auteur de Malgré tout on rit à Saint-Henri, parlent de leur pratique d'écriture, de leurs inspirations, de leurs romans, mais aussi et surtout de l'importance de la technologie et de ses effets sur la création littéraire. La table ronde est animée par Bertrand Gervais. La lecture d'extraits des romans est assurée par Camille Léonard. 

To cite this document:
Arsenault, Mathieu, Dominique Fortier and Daniel Grenier. 2015. “Numérique: De la technologie et de ses effets”. Within Littérature actuelle québécoise: fabrique et mécanique. Study Day hosted by Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 19 mars 2015. Document audio. Available online: l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/en/communications/numerique-de-la-technologie-et-de-ses-effets-0>. Accessed on August 23, 2019.
Historical Periodization:
Geographical Context:
Fields of Discipline:
Art Movements:
Objects and Cultural Practices:
Figures and Imaginary:
Classification