Workshop

Les filles comme toi: quand l'amour de l'une force la langue de l'autre

Participants:
Friday 8 November 2013, 10:00
Figura. 2013. «Violence, érotisme et littérature: L'écriture du corps brutalisé dans l'imaginaire littéraire contemporain»

Figura. 2013. «Violence, érotisme et littérature: L'écriture du corps brutalisé dans l'imaginaire littéraire contemporain»  [détail de l'affiche]. 

«Je n'aurais jamais pensé qu'un jour une fille comme moi se mettrait à parler d'amour. Encore moins à l'université lors d'une journée d'étude portant sur la violence et l'érotisme dans la littérature. Parler de sexe, ça, oui, tout le temps parce qu'échanger sur les limites des corps, ça donne l'illusion de créer des liens. Que ce soit entre filles ou entre gars, parler de soi en vient souvent à partager sur les expériences du corps. Les bonnes, les inventées, mais surtout les mauvaises. Parce que, quand ça ne fait plus pleurer, ça nous fait rire et qu'il y a là une connivence facile.»

Valérie Lebrun est doctorante en études littéraires à l'UQAM sous la direction de Martine Delvaux. Sa thèse s'intitule «Sous la constellation des filles d'Antigone: de la tactique amoureuse vers un féminisme tragique».

To cite this document:
Lebrun, Valérie. 2013. “Les filles comme toi: quand l'amour de l'une force la langue de l'autre”. Within Violence, érotisme et littérature: L'écriture du corps brutalisé dans l'imaginaire littéraire contemporain. Study Day hosted by Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 8 novembre 2013. Document audio. Available online: l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/en/communications/les-filles-comme-toi-quand-lamour-de-lune-force-la-langue-de-lautre>. Accessed on August 20, 2019.
Historical Periodization:
Fields of Discipline:
Art Movements:
Problematics:
Objects and Cultural Practices:
Figures and Imaginary:
Classification