Figura Collection

Errance dans le récit poétique, errance du récit poétique

Year:
2005

«Le récit poétique en prose est la forme du récit qui emprunte au poème ses moyens d’action et ses effets, si bien que son analyse doit tenir compte à la fois des techniques de description du roman et de celles du poème: le récit poétique est un phénomène de transition entre le roman et le poème.» Telle est la définition que donne Jean-Yves Tadié de ce genre hybride. En effet si le récit poétique semble osciller entre ses deux parents, il faut cependant souligner qu’il fait la part belle à la description et à la dimension poétique. Mode d’écriture centré sur les moyens plutôt que sur les fins, il présente ainsi la particularité d’accorder une grande importance au paysage, un paysage que contemple le personnage, et dans lequel il se laisse absorber (dans tous les sens du terme), un paysage qui devient l’objet de son désir.

C’est cet aspect qui frappe avant tout ici, qui incite à approfondir cette approche des textes, et à réexaminer ce qui fait, selon nous, l’essence même de ce type de récit : la quête d’un espace. Il s’agit alors de montrer comment le récit poétique, attaché de façon indissociable aux parcours spatiaux des personnages, produit un espace qui lui est propre, qu’il définit et qui le définit.

Suite en format pdf.

Volume:
13
Language of content:
To cite this document:
Devoivre, Christèle. 2005. “Errance dans le récit poétique, errance du récit poétique”. In Errances. Article d’un cahier Figura. Available online: l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/en/articles/errance-dans-le-recit-poetique-errance-du-recit-poetique>. Accessed on August 24, 2019. Source: (Bouvet, Rachel and Myra Latendresse-Drapeau (ed.). 2005. Montréal: Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. coll. Figura, vol. 13, pp. 31-40).
Research Areas:
Historical Periodization:
Geographical Context:
Problematics:
Objects and Cultural Pratices:
Figures and Imaginary:
Classification