Thoughts on the contemporary

Aire de recherche consacrée à la théorisation et à la compréhension de la notion de «contemporain»

Une méthode de l’échec: étude des pratiques d’alphabétisation populaire

Pour cette communication, Léo Lecomte et Alex Niunin lient leur champ d'intérêt et de travail respectifs : Léo Lecompte s'intéresse aux théories queer tandis qu'Alex Niunin s'intéresse à l'alphabétisation populaire. Bien que ces deux approches utilisent et traitent l'échec de manières différentes, iels ont l'intuition que l'intersection de ces deux approches leur permettra de penser une méthode de l'échec.

Jeux vidéo et narrativité

Friday 24 June 2022
Participant·e·s:
Després, Elaine
Dor, Simon
Dumoulin, Pierre Gabriel
Tremblay-Gaudette, Gabriel

Dans cet épisode hors-série, Elaine Després discute avec Simon Dor, Pierre-Gabriel Dumoulin et Gabriel Tremblay-Gaudette de jeux vidéo et de narrativité. Sans relancer le débat entre ludologues et narratologues, ils prennent le parti que s’intéresser à la narrativité des jeux est d’autant plus pertinent si l’on tient compte de leurs particularités formelles.

Velain, Marion

De l'élaboration à la réalisation du balado «Mer contre terre, son contre vision»

À la suite de ma lecture du récit fascinant de la biologiste Alexandra Morton, À l’écoute des orques: ma vie avec les géants de la mer (2020), dans lequel elle raconte l’évolution de son rapport à l’épaulard tout au long de sa carrière de chercheuse, j’ai eu l’envie de répondre à ce «plaidoyer pour la survie des orques» (Morton, 2020: 14) à travers un balado qui propose d’interroger et de remettre en question la manière de porter attention à l’orque.

Leblanc-Belval, Erika

Marcher avec «Okinum»

Mon premier contact avec la pièce Okinum remonte à l’automne 2018. Elle était présentée au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui par l’artiste en résidence Émilie Monnet. Une pluie froide de novembre tombait sur l’île de Montréal et l’ambiance tamisée de la salle de spectacle créait un lieu chaleureux et réconfortant. 

Laforce, Esther

Femmes, animaux, forêt et prédation: une lecture écopoétique et écoféministe de «If We Were Birds» d’Erin Shields

L’analyse que je propose ici est aiguillée par un corollaire important de la parole des femmes mise en scène dans If We Were Birds, soit la figure animale à laquelle elle est liée, l’oiseau. L’importance accordée à cette figure, qui habite le titre même de la pièce, de même que l’utilisation marquée d’un champ sémantique lié à la prédation, sont les points de départ qui permettent de situer ma lecture à la croisée de l’écopoétique et de l’écoféminisme.

Subscribe to RSS - Thoughts on the contemporary