La recherche de l'OIC offre de nouvelles options!

Le moteur de recherche de l'OIC affiche des contenus tirés à la fois du site de l'OIC et des sites qui lui sont affiliés. Les résultats affichés seront ceux des contenus en provenance des sites de la famille de l'OIC. Il est possible de préciser la recherche à partir des facettes listées à gauche de l'écran.

Résultats de la recherche

Résultats de la recherche

Thisdale, Isabelle

«Détruire, dit elle.» Ruine et échec chez Marguerite Duras

Nous nous proposerons de concevoir l'oeuvre de Marguerite Duras comme une oeuvre de l'échec; un échec qui serait une condition de génération de l'oeuvre. Il n'est donc pas question que l'oeuvre durassienne soit manquée: il faut plutôt parler d'une esthétique de l'échec ou encore, plus précisément, d'une esthétique de la ruine, qui serait à la fondation même de l'oeuvre.
Miron, Isabelle
Courtemanche, David
Parent, Marie
Paquin, Jacques
Picard, Lucie
Mercier, Andrée
Lepage, Élise

Aborder l'Amérique. De l'expérience au savoir

Je souhaiterais ouvrir ce débat sur la problématique au coeur de notre réflexion avec trois questions. La première concerne l'héritage de la pauvreté. Cette dernière, notamment selon le sens qui lui est accordé dans l'oeuvre de Saint-Denys Garneau, a constitué un moteur pour l'avènement de la littérature québécoise.
Miron, Isabelle

Présentation

Avec la fondation des éditions de l'Hexagone et la publication du «Tombeau des rois» d'Anne Hébert en 1953, la littérature québécoise entre dans une phase d'autonomisation et d'affirmation qui se terminera autour de 1970, soit à la fin de la Révolution tranquille et au point culminant de l'accession à la modernité pour l'ensemble de la société québécoise.

Écritures de la loi et procès charivarique dans «Kamouraska» d’Anne Hébert

Qu’en est-il de la distance introduite par l’écriture lorsque le droit ou la loi –eux-mêmes souvent écrits – sont précisément saisis par les œuvres littéraires? C’est en gardant la proposition de Jack Goody et cette question à l’esprit que nous aimerions nous intéresser dans le cadre de la présente recherche à la manière dont la loi s’écrit dans le roman Kamouraska d’Anne Hébert, en nous posant plus précisément la question de savoir comment la raison graphique vient imprimer sa marque au récit et bouleverser l’économie romanesque dès lors qu’il est question de la loi et du rapport à celle-ci.

Schwerdtner, Karin

De l'événement dans «Sable noir» de Chantal Chawaf

Tout un pan de la littérature française contemporaine se caractérise par la prise en compte de l'Histoire et de la mémoire, celles surtout de la période de l'Occupation et des événements de la Deuxième Guerre mondiale. Parmi les romans sur la guerre parus depuis ce que Dominique Viart conçoit comme «la vague de 1997, année de parution de "Dora Bruder"», se trouve «Sable noir» de Chantal Chawaf.
Roy, Nathalie

«Ce n'était donc pas un faux calibre 38 ne contenant aucune balle.» Perspectives sur l'événement chez Marie-Claire Blais

Dans les quatre romans de Marie-Claire Blais qui constituent ce que j'appellerai le «cycle "Soifs"», la poétique de l'événement participe d'un jeu de reconfiguration du temps historique et actuel, selon une perspective qui évoque celle de Benjamin dans ses thèses «Sur le concept d'histoire».
Paquet, Amélie

Le touriste ou celui qui préférait éviter les événements dans «Plateforme» de Michel Houellebecq

L'événement constitue une rupture imprévisible qui engendre un changement d'état dans le cours du monde quotidien. Jean-Pol Madou, dans «L'événement, l'idée et le phénomène», rappelle l'origine grecque du mot: «Tout événement est un scandale, du grec «skandalon». Pierre d'achoppement pour la pensée, car tel est bien le sens originaire de «skandalon», l'événement n,a jamais eu véritablement droit de cité en philosophie».
Huglo, Marie-Pascale

Que se passe-t-il quand il ne se passe rien? L'événement et le quotidien dans la littérature narrative contemporaine

La littérature narrative contemporaine se démarquerait par une transitivité dont l'un des traits distinctifs serait l'exploration renouvelée de l'événement comme mode du devenir. Si ce devenir engage un questionnement individuel ou collectif du monde, il implique aussi une transformation étroitement liée à la constitution du récit.
Parent, Anne-Martine

Désastres infinitésimaux. Affect et (dé)mesure de l'événement chez Toussaint et Lenoir

Un homme verse de l'acide chlorhydrique sur une fleur. Un autre saisit le sein d'une femme. Peut-on parler d'événements? Si peu. Et pourtant, dans l'univers romanesque où ces deux gestes prennent place, ce sont des événements, des désastres infinitésimaux, qui font irruption et perturbent irrémédiablement le cours des choses pour les personnages.

Pages

409 éléments trouvés