La recherche de l'OIC offre de nouvelles options!

Le moteur de recherche de l'OIC affiche des contenus tirés à la fois du site de l'OIC et des sites qui lui sont affiliés. Les résultats affichés seront ceux des contenus en provenance des sites de la famille de l'OIC. Il est possible de préciser la recherche à partir des facettes listées à gauche de l'écran.

Résultats de la recherche

Résultats de la recherche

Des espaces clos et des rêves dans les romans de Christine Montalbetti

«J’aborderai le terme du colloque à partir de recherches que j’effectue sur la cinéfiction, un concept que j’ai créé pour parler du rapport performatif de la littérature au cinéma. Plus particulièrement, j’aborderai le thème du colloque à partir de l’oeuvre de l’écrivaine Christine Montalbetti. Performatifs, les passages cinéfictionnels d’un récit littéraire influencent la conduite du lecteur en mobilisant les empreinte kinesthésiques qui se sont tracées dans sa mémoire au cours de ses expériences au cinéma et qui reviennent, tels des spectres, hanter sa lecture.»

Transmission, greffe et rite de passage dans «Noggin» (2014), de John Corey Whaley

Que ce soit par le truchement du symbole, ou dans la matérialité de son exécution, la greffe est un thème privilégié pour approfondir le thème de la transmission. Surtout quand la chirurgie implique plus d’un organisme, comme dans l’allogreffe qui exige le transfert de tissus ou d’organes d’un corps à un autre, ou comme la xénogreffe, quand le donneur et le receveur appartiennent à des espèces biologiques différentes. Il y a tout lieu, alors, de se demander ce qui passe grâce à la chirurgie.

Avatars contemporains de la pornoféérie

Des galeries d'art contemporain au hentai japonais en passant par les branches spécialisées du monster erotica à la mode sur le web, certains sous-genres du cinéma porno, voire des séries à succès qui en donnent une vision policée, un spectre pour le moins inattendu hante les marges de l'iconosphère du village global, celui d'une pornographie merveilleuse, ou plutôt, pour ne pas prêter à confusion, un merveilleux pornographique qu'il nous a plu de nommer du terme un peu néobaroque de pornoféérie.

Regardez pour voir

«Je n'en pouvais plus de cette cohabitation légère, frivole, de ce montage donné comme innocent, de la violence et du sexe. D'un côté, un blogueur plutôt minable qui trouve rigolo de décrire comment il soumettrait sexuellement une femme - en l'occurence, une femme publique - comment il la prendrait de force brutalement, lui imposerait son sexe pour la libérer, laisse-t-il entendre, d'une vie conjugale missionnaire.

5 éléments trouvés