La recherche de l'OIC offre de nouvelles options!

Le moteur de recherche de l'OIC affiche des contenus tirés à la fois du site de l'OIC et des sites qui lui sont affiliés. Les résultats affichés seront ceux des contenus en provenance des sites de la famille de l'OIC. Il est possible de préciser la recherche à partir des facettes listées à gauche de l'écran.

Résultats de la recherche

Résultats de la recherche

Conférence

Université du Québec à Montréal

Stratotype digital-ien

Gagné, Isabelle
Le 16 mars 2017, dans le cadre du groupe de recherche Archiver le présent, Isabelle Gagné, alias Miss Pixels, a donné une conférence «Stratotype digital-ien» qui retrace son projet de création du même nom.
Conférence

Université du Québec à Montréal

Rencontre avec l’écrivaine Hélène Frédérick: Du seuil de l'atelier, un renversement

Frédérick, Hélène
«Qu'attend-on au juste d'une conférence d'écrivain? Sans bien connaitre la réponse je sais que je dois construire un temps passé de l'écriture qui, mis en voix, deviendra sous vos yeux un temps présent de la parole. Pour entamer cette construction, je pense à ce qui nous relie.
Conférence

Université du Québec à Montréal

Une littérature Antigone: écrire pour enterrer ses morts

Watthee-Delmotte, Myriam
Au fondement anthropologique, l’homme est le seul être vivant qui enterre ses morts. Au fondement de toutes les cultures, la littérature participe aux rites funéraires et à l’élaboration du deuil. Quelles spécificités le monde actuel présente-t-il à cet égard?
Bordeleau, Benoit

Déambuler rue Ontario. Raboudinage d'une artère montréalaise

Si certaines artères de la ville de Montréal, comme Saint-Laurent (la Main), Saint-Denis, Saint-Urbain et Sainte-Catherine, ont obtenu leurs lettres de noblesse par le biais d'oeuvres littéraires marquantes, leur vie culturelle ou la diversité de leurs habitants, il n'en va pas de même pour la rue Ontario. Celui qui déambule rue Ontario se rend compte rapidement qu'il entre en contact avec des mondes contrastés qui, pourtant, témoignent d'une certaine cohérence. Entretenant un rapport métonymique avec les quartiers qu'elle traverse, à savoir le Centre-Sud et Hochelaga-Maisonneuve, cette Main de l'East Side montréalais, tantôt espace de liberté, tantôt cimetière, est présentée dans la chanson populaire et dans la littérature québécoise comme une courtepointe.
Marcil-Bergeron, Myriam

Le Café Campus dans l'imaginaire montréalais. Au croisement de la fête et de la résistance

Les lieux nocturnes que sont les bars possèdent l'attrait du mystère: ils fascinent tout en demeurant difficiles à saisir, à expliquer. Le Café Campus s'inscrit dans le réseau des bars les plus populaires à Montréal et la multiplication de ses activités entraîne un discours publicitaire tentaculaire: soirées spéciales de la discothèque, matchs d'improvisation théâtrale et musicale, lancements d'albums, etc. Mais ce lieu ne s'inscrit pas uniquement dans le discours grâce au paradigme du divertissement.
Parent, Marie

La banlieue nord-américaine entre grandeur et décadence. Le Quartier DIX30

Dans un article publié en 2007 et intitulé «Envoyée spéciale, Dix30», la journaliste Rima Elkouri prend la direction de la Rive-Sud dans le but avoué de «voir la banlieue sous un jour nouveau» (Elkouri, 2007: A9), envers et contre tous ses préjugés. Son idée du Quartier DIX30, écrit-elle, est principalement composée de ouï-dire et de légendes urbaines.

Pages

82 éléments trouvés