La recherche de l'OIC offre de nouvelles options!

Le moteur de recherche de l'OIC affiche des contenus tirés à la fois du site de l'OIC et des sites qui lui sont affiliés. Les résultats affichés seront ceux des contenus en provenance des sites de la famille de l'OIC. Il est possible de préciser la recherche à partir des facettes listées à gauche de l'écran.

Résultats de la recherche

Résultats de la recherche

Privat, Jean-Marie

Ethnocritique. Signes de naissance

Une hypothèse heuristique naît de/dans une configuration scientifique et culturelle qui s'inscrit elle-même dans une relative longue durée intellectuelle et politique. Ce sont quelques éléments de cette dynamique que synchronise et syncrétise à sa façon l'ethnocritique que je me propose de mettre au jour ici.
Popovic, Pierre

De Marx à Bakhtine. Ethno- et sociocriticiens, qu'est-ce qui vous fait marcher?

Dans la discussion qui suivit les communications de Marie Scarpa et de Pierre Popovic au Symposium international de sociocritique de Paris en décembre 2011, Henri Mitterand, qui présidait la séance, rappela que les conditions d'émergence de la sociocritique étaient très différents de celles de sa pratique actuelle. Sa remarque touchait -avec raison à mon sens- tous les participants de cette rencontre, puisqu'elle disait ceci: "Nous avions l'ambition de fonder une esthétique marxienne et de participer ainsi à un changement social dont le marxisme nous apparaissait comme le point de départ philosophique et politique."
Wanlin, Nicolas

Darwinismes littéraires. L'ancien et le nouveau, leurs présupposés et leurs limites

On voit aujourd’hui revenir en force des applications du modèle évolutionniste aux sciences humaines et plus particulièrement à l’étude de la littérature (théorie, critique, histoire) et il me semble qu’un antécédent notable peut nous éclairer sur la portée et les limites de ces essais méthodologiques.
Grenier, Daniel

À qui la faute? une lecture de la pratique analytique évolutionniste

En 2011, Joseph Carroll consacre un article à «Wuthering Heights». Il s’ouvre sur l’idée maîtresse que même si le roman d’Emily Brontë, selon les chercheurs, résiste à toute interprétation réductrice, il est possible d’en «pénétrer le mystère» une fois pour toutes: «Il n’est pas obligatoire de laisser le roman de Brontë dans la catégorie des mystères impénétrables.»

Source : Revue Postures

La subjectivité obsessionnelle chez Maurice Blanchot : énonciation et narrativité de la dépersonnalisation dans Thomas l’obscur

azoulay_26.pdf   Le 23 février 2003, au lendemain de la mort de Maurice Blanchot, Philippe Lacoue-Labarthe souligne, dans une entrevue radiophonique, la teneur de l’héritage symbolique que l’écrivain a légué à la postérité : Blanchot, malgré lui peut-être ...

8 éléments trouvés