Programme de recherche RADICAL

 

Le RADICAL et l'Observatoire de l'imaginaire contemporain

Depuis 2012, les événements organisés par le programme de recherche RADICAL (Repères pour une articulation des dimensions culturelles, artistiques et littéraires de l'imaginaire contemporain) et les publications de ses chercheur.e.s alimentent la plateforme encyclopédique en ligne qu'est l'Observatoire. En plus de financer plusieurs colloques et journées d'étude, le RADICAL (CRSH - Programme Savoir) a organisé au cours des dernières années plus d'une vingtaine d'événements: colloques, journée d'études, séminaires et conférences.

 

La majorité de ces activités ont été diffusées, enregistrées et archivées sur le site de l'Observatoire et sont désormais rassemblées en un seul endroit, accessible à partir du menu principal.

 

Le projet du RADICAL porte sur les productions esthétiques actuelles, en mutation ou en émergence, sur leurs principes et fondements, leurs effets de lecture et de spectature, leurs méthodologies critique et théorique. Cet imaginaire est ainsi compris comme une interface, un ensemble structuré de médiations et de filtres donnant accès aux productions symboliques au cœur des sociétés qu'il participe à construire. Comme la saisie globale d'un phénomène aussi complexe demeure difficile, le programme propose deux voix d'accès dans une perspective à la fois pragmatique et théorique:

a) du point de vue des outils méthodologiques, où nous visons à identifier un ensemble limité de traits à partir desquels mener l'enquête;

b) du point de vue des objets étudiés où nous cherchons, d'une part, à comprendre la spécificité des pratiques culturelles, artistiques et littéraires et, d'autre part, à rendre compte des tensions qu'elles font subir aux traits identifiés et du type singulier de rapport au monde qu'elles engagent.

Trois traits de l'imaginaire contemporain ont été isolés, lesquels donnent lieu à des chantiers de recherche au sein desquels s'inscrivent les recherches menées en collaboration par les chercheurs de l'équipe.

Les chantiers du programme:

  1. Le premier chantier «Un morcellement du sensible», recouvre cet important fractionnement des identités et des communautés, qui déstabilise le sens commun et requiert de reconstituer des liens tant symboliques que sociaux.
  2. Le second chantier, «Une folie du voir», porte sur le passage d'une culture du livre à une culture de l'écran, qui exige de revoir nos stratégies de manipulation et de compréhension des textes et des images.
  3. Enfin, le chantier «Une soif de réalité», identifie un rapport au monde fragilisé, illustré par un brouillage des régimes fictionnels qui touchent les rapports au réel.

 

Six chercheur.e.s en quête de repères de l'imaginaire contemporain

Le RADICAL rassemble six chercheur.e.s qui étudient l'imaginaire contemporain dans ses aspects culturels, littéraires et artistiques. 

 

Bertrand Gervais

Chercheur principal
Département d'études littéraires (UQAM)

Bertrand Gervais

Bertrand Gervais est le titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les arts et les littératures numériques ALN et le directeur du Laboratoire de recherche sur les oeuvres hypermédiatiques NT2. Il est chercheur régulier de FIGURA, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire et il fait partie du programme de recherche interdisciplinaire RADICAL (Repères pour une articulation des dimensions culturelles, artistiques et littéraires de l'imaginaire contemporain). Il est également professeur titulaire et enseigne au Département d'études littéraires de l'Université du Québec à Montréal. Bertrand Gervais est aussi le fondateur de Figura, le centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. Auteur prolifique, traduit en anglais, en portugais, en espagnol, en tchèque, etc., il s’intéresse au roman américain contemporain, aux nouvelles formes fictionnelles, de même qu’aux théories sur l’imaginaire et ses figures. Ses plus récents titres sont: La ligne brisée. Labyrinthe, oubli et violence. Logiques de l’imaginaire. Tome II (2008); Figures, lectures. Logiques de l’imaginaire. Tome I (2007); La mort de J. R. Berger, roman (2009); Le maître du Château rouge, roman (2008); L’île des Pas perdus, roman (2007).

 

Samuel Archibald

Département d'études littéraires (UQAM)

Samuel Archibald

Samuel Archibald est chercheur régulier à FIGURA, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire et chercheur au Laboratoire NT2. Il fait aussi partie du programme de recherche interdisciplinaire RADICAL (Repères pour une articulation des dimensions culturelles, artistiques et littéraires de l'imaginaire contemporain). Il est également le directeur, avec Antonio Dominguez Leiva, de Pop-en-Stock, le bazar d’études sur la culture populaire, et chroniqueur à l’émission Médium Large de Radio-Canada. Depuis 2009, il est professeur à l’Université du Québec à Montréal, où il enseigne et étudie le roman policier et de science-fiction, le cinéma d’horreur, la culture populaire contemporaine et la création littéraire. Il est l'auteur de l'essai Le texte et la technique. La lecture à l'heure des médias numériques (Le Quartanier, 2010). En 2012, sa première œuvre de fiction, Arvida, a remporté le Prix des Libraires, le Prix Coup de Cœur Renaud-Bray 2011 et Prix des lecteurs et du prix littéraire du Saguenay—Lac-Saint-Jean. Il est aussi l’auteur de l’essai Le Sel de la terre. Confessions d’un enfant de la classe moyenne (Atelier 10, 2013) et de la novella Quinze pour cent (Le Quartanier, 2013).

 

Sylvain David

Département d'études françaises (Université Concordia)

Sylvain David

Sylvain David est chercheur régulier à FIGURA, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. Il fait aussi partie du programme de recherche interdisciplinaire RADICAL (Repères pour une articulation des dimensions culturelles, artistiques et littéraires de l'imaginaire contemporain). Il est professeur agrégé au Département d’études françaises de l’Université Concordia, où il enseigne la littérature du XXe siècle et la littérature contemporaine. Ses recherches actuelles portent sur l’imaginaire de l’«après» dans le roman et l’essai français depuis l’après-guerre et sur le mouvement punk comme esthétique et éthique. Il est l'auteur de l’essai Cioran. Un héroïsme à rebours (Presses de l’Université de Montréal, 2006) et du roman Faire violence (XYZ, 2013).

 

 

 

Joanne Lalonde

Département d'histoire de l'art (UQAM)

Joanne Lalonde

Joanne Lalonde est chercheure régulière à FIGURA, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. Elle est professeure titulaire au département d’histoire de l’art de l’UQAM et chercheure au sein du programme de recherche interdisciplinaire RADICAL (Repères pour une articulation des dimensions culturelles, artistiques et littéraires de l'imaginaire contemporain). Ses recherches portent sur les pratiques d'art médiatique et numérique. Elle s'intéresse également aux représentations de genres et aux figures du métissage sexuel dans l'art actuel, aux modalités de l'interactivité dans l'art contemporain de même qu’aux méthodologies de la recherche sur les pratiques artistiques émergentes. Elle a publié deux essais sur la culture hypermédiatique, Le performatif du Web (Chambre Blanche 2010), L’Abécédaire du Web (PUQ 2012) et conçu une exposition en ligne éponyme en collaboration avec l’équipe du Laboratoire NT2 de l’UQAM.

 

 

 

Vincent Lavoie

Département d'histoire de l'art (UQAM)

Vincent Lavoie

Professeur au département d'histoire de l'art de l'UQAM, Vincent Lavoie est chercheur régulier à FIGURA, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire, ainsi qu'au sein du programme de recherche interdisciplinaire RADICAL (Repères pour une articulation des dimensions culturelles, artistiques et littéraires de l'imaginaire contemporain) et de l'Observatoire de l'imaginaire contemporain (OIC). Il y tient, par ailleurs, un carnet sur les recherches et curiosités photographiques: Photovigie. Ces intérêts de recherche ont donné lieu à la réalisation de plusieurs publications, parmi lesquelles Photojournalismes. Revoir les canons de l'image de presse, parue en 2010 aux éditions Hazan à Paris. Ses travaux actuels portent sur les imaginaires de la science forensique et la formation d'un paradigme esthético-légal de l'art contemporain.

 

 

 

Sylvano Santini

Sylvano Santini est professeur au département d’études littéraires de l’UQAM où il enseigne la sémiologie tardive à partir des Grecs. Chercheur régulier à FIGURA, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire, il s'intéresse présentement à la relation performative de la littérature au cinéma dans le cadre des activités du projet-équipe RADICAL (Repères pour une articulation des dimensions culturelles, artistiques et littéraires de l’imaginaire contemporain). Il est membre du comité de rédaction du magazine Spirale et responsable de l’émission en ligne «Mondes Contemporains» de Radio-Spirale pour laquelle il réalise également des documentaires audio.