Conférence
Université du Québec à Montréal

Prophétie et sacrifice (à partir de Rosie Carpe de Marie NDiaye)

Meurée, Christophe
Mardi 8 Février 2011

 

Présentation de la conférence

Dans le cadre des Midi conférences du centre Figura, Cristophe Meurée a prononcé le 8 février 2011 une conférence intitulée «Prophétie et sacrifice (à partir de Rosie Carpe de Marie NDiaye)».

Rosie Carpe de Marie NDiaye (2001) est truffé de références bibliques détournées et tronquées. Comme si l’écrivain réglait un vieux compte avec les valeurs chrétiennes. À la fin de la troisième partie du roman, Titi, le fils de Rosie, s’apprête à être sacrifié, tel un agneau, sur l’autel d’un bonheur tant désiré par sa mère. Cependant, Lagrand, l’homme amoureux de Rosie, averti prophétiquement du destin funeste de l’enfant, s’oppose à cette fin. Au premier sacrifice vient alors s’en greffer un second, antérieur, orchestré par Lazare, le frère de Rosie, et par son ami Abel. La neutralisation du sacrifice de Titi par Lagrand vient alors racheter en quelque sorte le précédent. La prophétie ne s’actualise pas parce que le prophète en dénonce l’inutilité et cette «inactualisation» donne alors lieu à un épilogue étrange, nimbé d’une aura d’irréalité, qui ne prend sens qu’à comprendre la relation qu’entretiennent sacrifice et prophétie dans l’imaginaire ndiayïen. Marie NDiaye détourne les figures de la prophétie et du sacrifice au profit d’une impossible réparation, qui détermine toute la structure temporelle du roman. Dans cette optique, il devient possible de réinterpréter ces figures à l’aune d’une subjectivité apocalyptique, dont la révélation est intégralement négative, malgré le semblant de happy end. Le roman se livre en effet comme l’exploration d’un messianisme négatif, au sein duquel la rédemption prend des allures de rêve lointain, vaguement cauchemardesque.

Conférencier invité

Christophe Meurée est postdoctorant à Figura, UQAM.  Ses recherches portent sur la théorie littéraire et la littérature contemporaine. Il travaille actuellement sur les discours et personnages prophétiques dans la littérature du XXe siècle et vient de diriger le cinquième numéro de la revue en ligne Interférences littéraires, consacré au «Sujet apocalyptique». Il est également l’auteur d’une vingtaine d’articles, co-auteur d’un manuel de théorie littéraire et co-directeur du collectif De mémoire et d’oubli: Marguerite Duras. Ses auteurs de prédilection sont Duras, Koltès, NDiaye, Toussaint, Pinget, Cohen et François Emmanuel.

 

Pour citer ce document:
Meurée, Christophe. 2011. Prophétie et sacrifice (à partir de Rosie Carpe de Marie NDiaye). Conférence organisée par Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Laboratoire NT2, 8 février 2011. Document vidéo. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/conferences/prophetie-et-sacrifice-a-partir-de-rosie-carpe-de-marie-ndiaye>. Consulté le 20 février 2019.
Période historique:
Contexte géographique:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaire:
Classification