Conférence
Université Concordia

«Le photographe», un monde de gravités et d'espérances

Saouter, Catherine
Mercredi 12 Novembre 2014, 10:15

 

Présentation de la conférence

Dans le cadre du cycle de conférences en résonances médiatiques, Catherine Saouter a prononcé, le 12 novembre 2014, dans le séminaire «Rhétorique du texte, rhétorique de l'image», une conférence intitulée «Le photographe, un monde de gravités et d'espérances». Elle y traite de la trilogie de bande dessinée Le photographe de Didier Lefèvre, Emmanuel Guibert et Frédéric Lemercier, de la photographie, du dessin, du dessin documentaire, de la démarche documentaire, photographique ou non. 

«On retrouve dans la trilogie du Photographe une immense gravité au niveau des sujets traités, mais aussi la présence d'un grans souci humain, d'une force d'amitié qui viennent contrebalancer la noirceur de l'oeuvre.

(Note: L'archive de cette conférence est partielle.)

 

Conférencière invitée

Catherine Saouter est docteure en sémiologie et professeur à l’Université du Québec à Montréal depuis 1988. Son travail porte, pour la part épistémologique, sur les relations entre mise en image, représentation et médiation visuelles et, pour la part thématique, sur les fonctions et enjeux des expressions visuelles dans les déclinaisons du territoire culturel, du patrimoine, des conflits. Elle est membre de la Chaire de recherche et création René-Malo et de l’Institut du patrimoine.

 

Pour citer ce document:
Saouter, Catherine. 2014. "Le photographe", un monde de gravité et d'espérances. Conférence organisée par NT2-Figura Concordia. Montréal, Université Concordia, 12 novembre 2014. Document vidéo. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/conferences/le-photographe-un-monde-de-gravites-et-desperances>. Consulté le 28 mars 2017.
Période historique:
Champs disciplinaires:
Courants artistiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaire:
Classification