Colloque

Subjectivité, Pouvoir

Jeudi 27 Septembre 2018, 10:30

 

Présentation de la communication

Un texte récent de Suely Rolnik commence: «Le monde est en convulsions, et nous le sommes aussi». Le néolibéralisme, comme Rolnik le souligne, est au coeur du problème, mais il n'est pas le seul problème. Aussi important est le «nouveau conservatisme», un conservatisme de forces réactives (Nietzsche) qui limite les forces affirmatives de subjectivités nascentes. Dans Subjectivité, Pouvoir je propose un diagramme de forces qui met en conversation le concept de savoir/pouvoir de Foucault et le concept de subjectivité de Guattari. Suivant l'oeuvre importante de Rolnik, je proposerai des lignes de fuite pour repenser les modes de subjectivation aujourd'hui.

Archive audio de la communication

 

Pour citer ce document:
Manning, Erin. 2018. « Subjectivité, Pouvoir ». Dans le cadre de Colloque Cybercorporéités: subjectivités nomades en contexte numérique. Colloque organisé par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 27 septembre 2018. Texte. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/subjectivite-pouvoir>. Consulté le 19 novembre 2018.
Aires de recherche:
Problématiques:
Classification