Colloque

Stand-up! Stratégies d’écriture humoristique et constructions d’identités dissidentes dans les stand-up de Margaret Cho et de Chelsea Peretti

Mercredi 4 Mai 2016, 15:00

Margaret Atwood, une romancière, demandait aux femmes ce qu'elles craignaient le plus des hommes en général. Elles répondaient «me faire attaquer» ou «me faire violer». Lorsqu'elles demandaient aux hommes que craignaient-ils des femmes, la réponse était «qu'elles rient de nous». Pourtant, il existe cette injonction voulant que les femmes ou encore les féministes n'aient pas d'humour, ce qui expliquerait leur absence de la scène humoristique.

Dans sa communication, Thomas Lafontaine aborde ce paradoxe. Il présente alors l'humour comme un espace de politique et militant, qu'il compare à un espace confessionnel. 

Auteurs et artistes référencés:
Pour citer ce document:
Lafontaine, Thomas. 2016. « Stand-up! Stratégies d'écriture humoristique et constructions d'identités dissidentes dans les stand-up de Margaret Cho et de Chelsea Peretti ». Dans le cadre de Femmes ingouvernables: (re)penser l'irrévérence féminine dans l'imaginaire populaire contemporain. Colloque organisé par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 4 mai 2016. Document vidéo. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/stand-up-strategies-decriture-humoristique-et-constructions-didentites-dissidentes>. Consulté le 22 avril 2019.
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Courants artistiques:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification