Table ronde

Que peut la fiction face à l’insoutenable? Enjeux rituels de la narration romanesque de la guerre du Liban chez Sorj Chalandon

Jeudi 22 Mars 2018, 11:00

 

Présentation de la communication

«Je vous propose d’observer les stratégies narratives d’un homme qui a été confronté à la mort en masse. D’abord en tant que témoin direct, puisque Sorj Chalandon est un journaliste qui a couvert de 1981 à 1986 la guerre du Liban dans Libération et puis, 30 ans après, il a rédigé Le quatrième mur, un roman qui revient sur le massacre de Sabra et Chatila dont il avait été chargé du reportage et dont j’expliquerai le détour narratif qu’il opère par des codes rituels pour tenter de résister à la folie des massacres. Cette résistance échoue pour le personnage, mais pas pour le roman.»

 

Archive audio de la communication

Auteurs et artistes référencés:
Pour citer ce document:
Watthee-Delmotte, Myriam. 2018. « Que peut la fiction face à l’insoutenable? Enjeux rituels de la narration romanesque de la guerre du Liban chez Sorj Chalandon ». Dans le cadre de Ritualités. Table ronde organisée par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire / Chaire de recherche du Canada sur les arts et les littératures numériques ALN. Montréal, Université du Québec à Montréal, 22 mars 2018. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/que-peut-la-fiction-face-a-linsoutenable-enjeux-rituels-de-la-narration-romanesque-de>. Consulté le 26 mai 2018.
Aires de recherche:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Figures et Imaginaires:
Classification