Colloque

Migrants, autochtones, mythes et monstres dans «The X-Files»

Dimanche 17 Décembre 2017, 15:00

Présentation de la conférence

«Une série comme The X-Files est loin de procéder à une simple remédiation du folklore qui serait perçu comme un corpus déterminé et immuable de récits dont on pourrait jouer à identifier des éléments tous au long des épisodes. En cela, la série ne serait pas une grande réussite.

La série problématise plutôt le déracinement, l’acculturation, la résistance à travers le surgissement de monstres issus de folklores déracinés, dans une Amérique, au contraire, enracinée. Ces monstres qui surgissent sont souvent hybrides, mettant de l’avant le fantasme de syncrétisme de la culture américaine. The X-Files est un champ de bataille pour les croyances et les régimes cognitifs coexistant entre et dans les communautés. L’obsession de la vérité que met en scène la série à travers la quête de ses personnages est constamment mise en échec, mais pas dans un relativisme nihiliste. L’image télévisuelle demeure crédible à la fin et trace d’un réel, qui finit par n’être accessible que par la multiplication des perspectives et des récits.»  [Site web du CRIST]

 

Archive vidéo de la conférence

Pour citer ce document:
Després, Elaine et Sophie Ménard. 2017. « Le fantastique et l'horreur à l'écran ». Dans le cadre de Le fantastique et l'horreur à l'écran. Table ronde organisée par CRIST, Centre de recherche interuniversitaire en sociocritique des textes. Montréal, Université du Québec à Montréal, 15 décembre 2017. Documents vidéo. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/migrants-autochtones-mythes-et-monstres-dans-the-x-files>. Consulté le 23 avril 2019.
Aires de recherche:
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification