Colloque

L'intercorporéité dans le "riotporn": constitution de communautés subjectives par les réseaux sociaux

Jeudi 27 Septembre 2018, 11:00

 

Présentation de la communication

Quand les états de corps se contaminent à travers l’écran : réflexion transdisciplinaire autour du politique, du numérique et du spectacle vivant.

En tant qu’artiste-chercheure, ma démarche vise à questionner le corps par le prisme de la pensée politique et du spectacle vivant afin de susciter des réflexions sensibles sur des enjeux actuels. Mon travail interroge principalement la corporéité des corps émeutiers. Ces corps révoltés expérimentent l’émeute par la constitution de réseaux d’intensités et de forces intrinsèques à l’intercorporéité (Bernard, 2012). Ils sont l’avènement des singularités quelconques (Agamben, 1990) c’est-à-dire d’êtres singuliers, mais sans identité faisant l’expérience de leur propre puissance et d’un corps communicable. Ils forment une communauté subjective opérante par le partage d’images et de vidéos (Bertho, 2016), un collectif qui se prolonge grâce au numérique. En effet, la diffusion des vidéos d’émeutes est désormais indissociable de son expérience elle-même (Bertho, 2016) et leur diffusion s’inscrit dans la constitution d’une « communauté » engendrée par leur visualisation à grande échelle. Cette communication avancera des pistes de réflexion sur différentes modalités possibles de représentations scéniques des corps émeutiers (physiques, numériques, symboliques) à partir d’un travail sur les états de corps. La définition de Philippe Guisgand est ici mobilisée pour penser les états de corps tels un ensemble de tensions et d’intentions qui s'accumulent intérieurement et vibrent extérieurement (2012). L’hybridation du politique et du spectacle vivant apparaît probante, car elle permet une expérience singulière de la performativité politique de ces corps. Mais peut-elle aussi y faire naître de nouvelles compréhensions?
 
Pour citer ce document:
Forget, Wina. 2018. « L'intercorporéité dans le "riotporn": constitution de communautés subjectives par les réseaux sociaux ». Dans le cadre de Colloque Cybercorporéités: subjectivités nomades en contexte numérique. Colloque organisé par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 27 septembre 2018. Texte. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/lintercorporeite-dans-le-riotporn-constitution-de-communautes-subjectives-par-les>. Consulté le 19 septembre 2018.