Colloque

Les memes féministes comme loci de subversion des normes du genre

Vendredi 23 Mars 2018, 14:15

 

Présentation de la communication

«Les mèmes féministes sur Instagram ont connu une popularité grandissante dans les dernières années. La présente communication a pour but de démontrer que les mèmes féministes sur Instagram consistent des loci important de subversion des normes du genre et de promotion du féminisme intersectionnel à travers la mémétique en ligne (Davidson, 2012; Jouxtel, 2013). En mobilisant les théories de la performativité (Butler, 1990; 2004) et de la performance de soi (Goffman, 1956), nous analyserons les discours de genre, dévoilant les rapports de pouvoir qui en sont toujours imbues (Foucault, 1976). L’analyse se porte sur des comptes Instagram choisis pour leur grand nombre d’abonnés et pour leur auto-identification comme féministes. Ces créatrices de mèmes promeuvent la valeur du personnel comme étant politique. Elles ont construit un phénomène niche mais qui a pour but de rendre inclusive la mémétique, par une allégeance au féminisme intersectionnel (Crenshaw, 1990; Yuval-Davis, 2006).»

 

Archive vidéo de la communication

Auteurs et artistes référencés:
Pour citer ce document:
Rudnicka-Lavoie, Danielle. 2018. « Les memes féministes comme loci de subversion des normes du genre ». Dans le cadre de Meme colloque. 23 février 2018. Document vidéo. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/les-memes-feministes-comme-loci-de-subversion-des-normes-du-genre>. Consulté le 20 septembre 2018.
Période historique:
Champs disciplinaires:
Courants artistiques:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Classification