Colloque

Le «repas gastronomique des Français» et ses récits, de l'enquête de terrain à l'inscription Unesco de 2010

Mardi 12 Mai 2015, 10:15

Le 16 novembre 2010, le repas gastronomique des Français a été inscrit sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, en référence à la convention de l'UNESCO de 2003. Cette inscription a salué comme couronnement au patrimoine de l'humanité de la gastronomie française et accessoirement, bien entendu, de son excellence. Démontrant ainsi non seulement l'instrumentalisation du concept de patrimoine culturel immatériel, mais encore (et c'est ce qui nous intéresse ici) la complexité qu'il y a à analyser la gastronomie.

En effet, la gastronomie est objet multidimensionnel, au sens imprécis, un mot tiroir qui alimente un discours omniprésent. Si le terme s'inscrit dans un lexique grec, très vite il est entré dans la langue française et, depuis, il est devenu un mot français et la France s'est appuyée sur le mot pour persuader le monde de l'exceptionnalité de sa chose. Dans le cadre du colloque, j'ai proposé de retracer la complexité de cet objet à travers les mises en récit successives de la gastronomie qui ont accompagné ce processus de candidature à l'inscription à l'UNESCO.

Pour citer ce document:
Csergo, Julia. 2015. « Le «repas gastronomique des Français» et ses récits, de l'enquête de terrain à l'inscription Unesco de 2010 ». Dans le cadre de Raconter l'aliment. La gastronomie et ses récits contemporains. Colloque organisé par Figura-NT2 antenne Concordia. Montréal, Université Concordia, 12 mai 2015. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/le-repas-gastronomique-des-francais-et-ses-recits-de-lenquete-de-terrain-a>. Consulté le 23 août 2019.
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Classification