Colloque

La fabrique de l'humain dans le théâtre francophone contemporain: l'évolution en scène et en question

«Nous nous concentrerons ici sur trois pièces du répertoire français des onze dernières années: Tout mon possible d'Emmanuel Bourdieu (2000), L'amélioration de David Lescot (2004) et Les Variations Darwin de Jean-François Peyret et Alain Prochiantz (2005). Ces trois dramaturges sont parmi les auteurs phares de ce qu'on pourrait appeler, à la suite de Brecht,  le théâtre scientifique ou le théâtre à l'ère scientifique. Jean-François Peyret a initié depuis de nombreuses années des collaborations avec le biologiste Alain Prochiantz. Emmanuel Bourdieu et David Lescot ont, quant à eux, participé en 2010, au BINÔME (cinq pièces de théâtre sont présentées au Festival d'Avignon, chacune correspondant à un binôme artiste/scientifique). Emmanuel Bourdieu a, par exemple, travaillé avec le physicien François Vannucci pour le spectacle La lumière bleue et David Lescot avec la physicienne Valia Voliotis pour le spectacle Moi j'utilise la lumière comme source d'excitation de la matière.»

Pour citer ce document:
Chifflet, Stéphanie. 2011. « La fabrique de l'humain dans le théâtre francophone contemporain: l'évolution en scène et en question ». Dans le cadre de Mutations et inquiétudes: art, littérature et science à la croisée des 
chemins. Colloque organisé par Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 28 avril 2011. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/la-fabrique-de-lhumain-dans-le-theatre-francophone-contemporain-levolution-en-scene>. Consulté le 17 octobre 2019.
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Courants artistiques:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Classification