Colloque

De soulier(s) et de cendres. Cendrillon comme représentation de l’immortalité du conte dans l’imaginaire social contemporain

Vendredi 28 Avril 2017, 11:00

 

Présentation de la communication

«Selon moi, l’immortalité du conte de Cendrillon serait à être envisagée à la fois dans sa fixité, la fixité de sa forme, et sa non-fixité.

Je m’explique: la question de l’immortalité ne peut se concevoir sans prendre en compte sa mise à l’écrit par Perrault qui a permis au conte de traverser les siècles jusqu’à nous. Cependant, si la forme fixe du conte a permis son passage à la postérité, c’est surtout, selon moi, c’est surtout sa multiplicité et sa malléabilité qui ont permis à l’oeuvre de perdurer, notamment par sa réécriture.

Dans cette communication, je tenterai de voir de quelles manières le conte de Cendrillon, par sa capacité d’adaptation au social, se veut le compte immortel qui survit à la fois par sa forme fixe mais aussi par sa constante réécriture.»

 

Archive audio de la communication

Auteurs et artistes référencés:
Pour citer ce document:
Gingras-Gagné, Marion. 2017. « De soulier(s) et de cendres. Cendrillon comme représentation de l’immortalité du conte dans l’imaginaire social contemporain ». Dans le cadre de Figures de l’immortel(le). Colloque organisé par Revue Post-Scriptum. Montréal, Université de Montréal, 28 avril 2017. Document vidéo. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/de-souliers-et-de-cendres-cendrillon-comme-representation-de-limmortalite-du-conte>. Consulté le 22 septembre 2018.
Aires de recherche:
Période historique:
Champs disciplinaires:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification