Colloque

Angere et docere. Le savoir des catastrophes

Vendredi 5 Mai 2017, 12:30

 

Présentation de la communication

«Les personnages sont souvent confrontés à des événements violents, à des aventures dangereuses, à des adversaires malveillants. Ils sont en proie à l’angoisse et à la peur, entraînant volontiers le lecteur dans leurs inquiétudes.

Il est dès lors tentant de se demander comment cette prégnance de la peur s’articule avec la veine scientifique qu’exploitent ces récits, qu’ils s’inscrivent explicitement dans une perspective didactique ou qu’ils puisent simplement leur imaginaire à cette source scientifique. [...]

Avec Jules Verne, tout d’abord, on se demandera comment inquiéter son lecteur pour mieux l’éduquer. Avec Camille Flammarion, ensuite, on verra comment se met en place la médiatisation de la peur et du savoir. Enfin, avec Michel Epuy, moins connu que les précédents, on verra comment la pseudoscience est mise au service du récit dans Récit de la peur.»

 

Archive vidéo de la communication

Pour citer ce document:
Couleau, Christèle. 2017. « Angere et docere. Inquiéter son lecteur pour mieux l'éduquer? ». Dans le cadre de L’émergence du roman d’anticipation scientifique dans l’espace médiatique francophone (1860-1940). Colloque organisé par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 5 mai 2017. Document vidéo. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/angere-et-docere-le-savoir-des-catastrophes>. Consulté le 19 avril 2019.
Aires de recherche:
Période historique:
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Classification