Le musée non-linéaire