Cahiers Figura

Uluru, ou l'impossible patrimonialisation du rocher sacré

Année de parution:
2013

Uluru est l'un des sites sites touristiques les plus fréquentés d'Australie, mais peu de visiteurs se doutent que dans ce lieu se nouent deux visions du monde radicalement opposées. Située en plein coeur de l'arrière-pays semi-aride australien, l'outback, dans les Teritoires du Nord, cette petite montagne caractérisée par sa couleur rouge a une hauteur de 348 mètres et une circonférence de 9, 5 kilomètres. À quelque 32 kilomètres d'Uluru se trouve une autre formation sédimentaire, Kata Tjuta. Ensemble, ces deux monticules rocheux composent aujourd'hui la réserve naturelle Uluru-Kata Tjuta National Park. Dans cet article, nous nous attarderons spécifiquement à la construction discursive d'Uluru et aux tensions qu'elle révèle. Ce lieu comporte effectivement une épaisseur discursive toute particulière, compte tenu des événements historiques qui lui sont associés et des différents points de vue que soulève sa cogérance actuelle.

Suite en format pdf.

Numéro de la publication:
34
Pour citer ce document:
Rousseau, Émilie. 2013. « Uluru, ou l'impossible patrimonialisation du rocher sacré ». Dans L'idée du lieu. Article d’un cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/articles/uluru-ou-limpossible-patrimonialisation-du-rocher-sacre>. Consulté le 28 mars 2017. D’abord paru dans (Chartier, Daniel, Marie Parent et Stéphanie Vallières (dir.). 2013. Montréal, Université du Québec à Montréal : Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. vol. 34, p. 187-206).
Fichier attachéTaille
cf34_10_a.pdf215.62 Ko
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Figures et Imaginaires:
Classification