Cahiers Figura

Ground Zero. The Law of the Altar, the Law of the Gate

Année de parution:
2010

La reconstruction sur le site du World Trade Center se fonde sur une spectaculaire économie des restes. Cette économie concerne les vestiges matériels qui témoignent encore de l’événement sur le site de Ground Zero, comme les empreintes en creux laissées par l’effondrement des tours, le bathtub ou le slurry wall, le mur qui retient l’Hudson. Elle concerne aussi, et plus directement dans le contexte de cet article, ces restes que l’on choisit de jeter ou de retrouver, de conserver (au sens muséologique) ou d’enfouir, et la vertigineuse prolifération de ces restes dans les formes, les langages et les technologies d’une culture contemporaine exposée (puis soustraite) au danger.

Suite en format pdf.

Numéro de la publication:
23
Pour citer ce document:
Lachapelle, Louise. 2010. « Ground Zero. The Law of the Altar, the Law of the Gate ». Dans Fictions et images du 11 septembre 2001. Article d’un cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/articles/ground-zero-the-law-of-the-altar-the-law-of-the-gate>. Consulté le 19 novembre 2018. D’abord paru dans (Gervais, Bertrand et Patrick Tillard (dir.). 2010. Montréal : Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. coll. Figura, vol. 24, p. 59-72).
Fichier attachéTaille
ground_zero-louise_lachapelle.pdf1.04 Mo
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Figures et Imaginaires:
Classification