La recherche de l'OIC offre de nouvelles options!

Le moteur de recherche de l'OIC affiche des contenus tirés à la fois du site de l'OIC et des sites qui lui sont affiliés. Les résultats affichés seront ceux des contenus en provenance des sites de la famille de l'OIC. Il est possible de préciser la recherche à partir des facettes listées à gauche de l'écran.

Search results

Search results

Conference

Université du Québec à Montréal

109 numéros, 700 collaborateurs: la revue «Steak Haché» contre «le docte pouvoir» et les «Poèmes-Parking»

Tillard, Patrick
Gingras, Richard
Au Québec, des écrivains et poètes ont vécu poétiquement sans rimes ni raison littéraire, en dehors de toute mécanique idéologique et propagande.
Chartier, Daniel

Introduction. Penser le lieu comme discours

Posons l'hypothèse que le lieu -ou l'idée du lieu, nous y reviendrons- existe d'abord et avant tout comme un réseau discursif, donc comme une série et une accumulation de discours, qui en détermine et façonne les limites, les constituantes, l'histoire, les paramètres, etc. Par discours, entendons tout à la fois la fiction (romans, films, chansons, poèmes, pièces de théâtre, légendes) et le documentaire (reportage, guides de voyage, récits de vie, histoires personnelles), qu'il soit fixé (par l'écrit, l'enregistré, la mémoire collective) ou passager (conversations, racontars).
Parent, Marie
Vallières, Stéphanie

Présentation de l'ouvrage

L'ouvrage que nous proposons ici se penche sur ce qui constitue, discursivement et culturellement, un «lieu». La prémisse principale du séminaire de Daniel Chartier, à la source de cette réflexion, est que le lieu, qu'il existe géographiquement ou non, est avant tout «une idée de lieu», se composant de la somme des discours produits sur lui -discours littéraires bien sûr, mais également diverses représentations issues tant de la culture restreinte que de la culture populaire. Le lieu sera ainsi abordé comme un signe, susceptible de révéler les valeurs et les contradictions de ceux qui l'érigent, l'habitent ou le pratiquent.
Audet, René

Le temps interrompu. L'événement contemporain entre narrativité et historicité

Alors que l'événement, dans les autres textes du présent ouvrage, est parfois lié aux affects, parfois envisagé dans son effacement ou sa problématisation, dans le contexte essentiellement fictionnel et romanesque, il me paraît stimulant d'entamer une réflexion sur le rôle de l'événement en narrativité contemporaine.
Blanckeman, Bruno

Mirages de l'événement

Si l'on dit communément d'un livre qu'il fait événement, si l'on pense, encore plus communément, qu'un bon nombre de livres publiés constituent des non-événements, plus litigieuse semble l'appréhension de l'événement en sa qualité littéraire -production narrative et effet de fiction.
Rioux, Annie
Brousseau, Simon

Supercherie et mémoire littéraires chez Éric Chevillard et Enrique Vila-Matas

«La littérature est morte, mais l’immense foule de ses fidèles semble l’ignorer». C’est ce qu’écrit Dominique Maingueneau en ouverture de son dernier essai —geste d’énonciation fracassant s’il en est, qui ne vient pourtant qu’actualiser la thèse maintenant largement admise de l’effacement de la littérature dite majuscule.
García, Enrique

The Use of Haiti’s Henri Christophe in the Work of Derek Walcott, Aimé Césaire, and Alejo Carpentier, and his Visual Representation in the Melodramatic Mexican Comic Book Fuego

Henri Christophe was one of Haiti’s most important nationalist and revolutionary figures in the 19th century. His life has been portrayed in different ways by acclaimed writers from the Caribbean such as Cuban Alejo Carpentier, Nobel Prize winner St. Lucian Derek Walcott, and Martinican Aimé Césaire. These acclaimed literary figures transformed this historical figure into the aestheticized protagonist of narratives that represented their own cultural and sociological ideas about the Caribbean.

Compte rendu de l’émission «Les chemins de la philosophie» sur Le Mythe de la virilité. Un piège pour les deux sexes, avec Olivia Gazalé

Aujourd’hui, l’émission de radio « Les chemins de la philosophie » de France Culture a invité la philosophe Olivia Gazalé pour parler de son livre Le Mythe de la virilité. Un piège pour les deux sexes, sorti hier en librairie. Compte rendu. [Mise à jour]

La crise de la masculinité n’aura pas lieu

Le XXe et XXIe siècle sont marqués par la prolifération de discours sur la crise de la masculinité. Les hommes ne seraient plus des hommes. Les changements sociétaux sont mis en cause : industrialisation et mécanisation du travail, revendications féministes, éviction des pères, etc. Pour étudier le jeune homme et la masculinité d'hier, d'aujourd'hui et de demain, il nous semble important de revenir sur cette question de la crise.

Pages

24 items found