La recherche de l'OIC offre de nouvelles options!

Le moteur de recherche de l'OIC affiche des contenus tirés à la fois du site de l'OIC et des sites qui lui sont affiliés. Les résultats affichés seront ceux des contenus en provenance des sites de la famille de l'OIC. Il est possible de préciser la recherche à partir des facettes listées à gauche de l'écran.

Search results

Search results

Conference

Université du Québec à Montréal

Revoir «Psycho» (A. Hitchcock) en relisant Aby Warburg. Introduction à l'iconologie analytique.

Vancheri, Luc
Programme de recherche RADICAL
«À partir d'une étude de cas, "Psycho", il s'agira de mettre à l'épreuve deux des concepts essentiels de l'iconologie critique d'Aby Warburg: le concept de survivance, s'opposant à celui d'influence, et le pathos formel (ou formule de pathos).»
Conference

Portrait du savant en Janus: inquiétante étrangeté du scientifique contemporain dans la culture

Chassay, Jean-François
Cloutier, Marianne
Després, Elaine
Certaines figures mythologiques sont associées depuis longtemps au scientifique. Frankenstein, déjà, était sous-titré «Le Prométhée moderne». Ce nom est venu hanter les chercheurs responsables de la bombe nucléaire à Los Alamos, tout comme celui de Faust.
Landry, Mélanie

L'ambiguïté fondamentale du Styx, vivant fleuve des morts

Même s'il s'agit d'un cours d'eau appartenant à la tradition gréco-romaine antique, rares sont ceux qui, de nos jours, n'ont jamais entendu parler d'un lieu nommé Styx. Le Styx est essentiellement un fleuve des enfers grecs, l'Hadès, que les âmes des morts traversent à bord de la barque du nocher Charon. Si cette image stéréotypée et simpliste est la seule qu'il nous reste aujourd'hui du Styx, il convient de préciser que ce fleuve antique faisait l'objet d'une représentation beaucoup plus complexe dans l'imaginaire ancien. L'existence du Styx étant directement associée aux croyances dites païennes, leur déclin, dû à l'expansion de la culture judéo-chrétienne, a transformé ce fleuve sacré en lieu disparu.
Godefroid, Frédérique

Lost in the Funhouse: espace et langage dans le labyrinthe infini de la fiction

John Barth, malgré qu'il s'en défende, est probablement un des plus éminents représentants de ce groupe d'écrivains des Etats-Unis qu'on a qualifiés de «postmodernes». Au cours des trente dernières années il a contribué, avec d'autres auteurs comme John Hawkes, William Gass, Donald Barthelme, Robert Coover et Gilbert Sorrentino, à une redéfinition de la fiction américaine.
Simard, Nicolas

Chemins de traverse et mémoire d'une ville: la double spatialité du labyrinthe dans «L'emploi du temps» de Butor

Dans la production romanesque de Michel Butor, et de façon plus explicite dans L'emploi du temps, le labyrinthe représente un paradigme majeur autour duquel s'organise une réflexion sur la relation du sujet à l'espace urbain et sur sa lecture des images culturelles constitutives de cet espace de figuration et d'écriture qu'est «le texte de la ville».
Foley, François

La ville ancienne et la construction de l'espace romanesque dans «Le Roman de la momie» de Théophile Gauthier

Il s'est déjà écrit beaucoup de choses sur Le Roman de la momie de Théophile Gautier. Si l'on a bien cerné les sources égyptologiques du roman, analysé les différents thèmes abordés, posé une réflexion sur la réécriture de l'histoire, soulevé des pistes sur les procédés descriptifs, et bien d'autres aspects, on a par contre peu parlé de sa pratique de l'espace.

Pages

29 items found