La recherche de l'OIC offre de nouvelles options!

Le moteur de recherche de l'OIC affiche des contenus tirés à la fois du site de l'OIC et des sites qui lui sont affiliés. Les résultats affichés seront ceux des contenus en provenance des sites de la famille de l'OIC. Il est possible de préciser la recherche à partir des facettes listées à gauche de l'écran.

Search results

Search results

Figura Collection

Université du Québec à Montréal

Utopies en Canada (1545-1845)

Publication Director(s):
Andrès, Bernard
Desjardins, Nancy
Volume:
3
Le présent recueil examine la façon dont le Canada a généré des rêves utopiques, du «Brief récit» de Cartier au «États et Empires de la Lune» de Bergerac...
Andrès, Bernard
Desjardins, Nancy

Avant-propos: Utopies en Canada

Les réflexions sur l'utopie, dont bon nombre sont consacrées aux oeuvres du corpus européen, se multiplient depuis une trentaine d'années. Depuis l'opus magnum de Thomas More, les traits et motifs caractérisant le genre ont été si bien balisés que ce modèle s'est pour beaucoup imposé à la recherche.
Andrès, Bernard

Sur les utopies québécoises, des Lumières aux Révolutions continentales

Le champ sémantique de l'utopie a tellement varié entre la Renaissance et le XXe siècle qu' il peut paraître présomptueux -ou utopique- d'en cerner l'évolution en quelques pages. Force est pourtant d'ébaucher le cadre théorique dans lequel je me situe pour parler d'utopie au Canada, entre les Dialogues de La Hontan et Le Canadien.
Bertrand, André

De l'Utopie aux répercussions de la Révolution de Juillet 1830 au Québec

Les voyages au long cours des grands explorateurs inspirent à l'homme agonisant de la fin du Moyen Âge un espoir de Renaissance qu'avive la célèbre Utopie de Thomas More en préconisant l'abolition de la peine de mort et la journée de travail de huit heures en 1516, 450 ans avant qu'elles ne deviennent réalité.
Villeneuve, Lucie

«Le Fantasque» de Napoléon Aubin: mutation du genre utopique et jeux de mascarades

Le Fantasque de Napoléon Aubin paraît dans une des périodes les plus effervescentes de la vie politique canadienne, soit entre 1837 et 1845. Le ton libertaire de l'épigramme du journal annonce bien son style, qui se démarque nettement de la prose lourde et grave des autres journaux de son temps.
11 items found