La recherche de l'OIC offre de nouvelles options!

Le moteur de recherche de l'OIC affiche des contenus tirés à la fois du site de l'OIC et des sites qui lui sont affiliés. Les résultats affichés seront ceux des contenus en provenance des sites de la famille de l'OIC. Il est possible de préciser la recherche à partir des facettes listées à gauche de l'écran.

Search results

Search results

Conference

Université du Québec à Montréal

Jean Genet: l'érotisme délogé

Castanet, Hervé
Vers 1953, Genet est affronté à une expérience cruciale qu’il décrit à deux reprises — il en sort bouleversé: «Quelque chose, dit-il, qui me paraissait ressembler à une pourriture était entrain de gangrener toute mon ancienne vision du monde.»
Conference

Université du Québec à Montréal

Qu'est-ce qu'on garde? Rencontre avec Catherine Mavrikakis

Mavrikakis, Catherine
Lefort-Favreau, Julien
Dans le cadre du colloque «Qu'est-ce qu'on garde?» organisé par Guillaume Bellon (UQAM/Université Stendhal), Kohei Kuwada (Université des Langues étrangères de Tokyo), Julien Lefort-Favreau (UQAM) et Pauline Vachaud (Université Stendhal).
Conference

Université du Québec à Montréal

Immanence et transtextualité: les formes de l'imaginaire chez Robert Lalonde

Jarosz, Krzysztof
À cause de ses origines partiellement amérindiennes que Robert Lalonde assume ouvertement, on est parfois tenté de percevoir son œuvre comme proposition d’un métissage culturel en vertu duquel l’identité québécoise contiendrait une composante autochtone.
Bordeleau, Benoit. Année inconne. «Vous êtes ici, P.»
Doyon-Gosselin, Benoit

De pièce en pièce. Habiter la pensée

À l’aide de l’herméneutique des espaces fictionnels (figuration, configuration, refiguration spatiale), cette analyse met en lumière les différents faisceaux de sens évoqués dans le roman La maison à penser de P., de Suzanne Leblanc (La Peuplade, 2010), pour montrer que ce dernier suggère non pas une «archéologie du savoir» (Michel Foucault), mais plutôt une architecture du savoir.

Paquet, Amélie

Le touriste ou celui qui préférait éviter les événements dans «Plateforme» de Michel Houellebecq

L'événement constitue une rupture imprévisible qui engendre un changement d'état dans le cours du monde quotidien. Jean-Pol Madou, dans «L'événement, l'idée et le phénomène», rappelle l'origine grecque du mot: «Tout événement est un scandale, du grec «skandalon». Pierre d'achoppement pour la pensée, car tel est bien le sens originaire de «skandalon», l'événement n,a jamais eu véritablement droit de cité en philosophie».
Blanckeman, Bruno

Mirages de l'événement

Si l'on dit communément d'un livre qu'il fait événement, si l'on pense, encore plus communément, qu'un bon nombre de livres publiés constituent des non-événements, plus litigieuse semble l'appréhension de l'événement en sa qualité littéraire -production narrative et effet de fiction.
David, Sylvain

Critique figure / hâtive

Alors que le concept se veut un principe général, à l'aune duquel il est possible d'évaluer un fait singulier, la figure s'apparente davantage à une forme d'analogie: l'analyse qui fait recours cherche en effet à comprendre un phénomène obscur ou étrange -donc insaisissable- en assimilant celui-ci à la qualité principale, emblématique, d'un élément connu, aux contours et aux caractéristiques bien définis.

Les trajectoires interrompues: Analyse graphique du quadrillage existentiel des «Travailleurs de la mer»

Il serait possible de résumer Les travailleurs de la mer par le mot «naufrage». Le naufrage par définition est ce qui brise la ligne horizontale poursuivie par le navire. Engloutie par la mer, c’est verticalement que l’embarcation se voit ouvrir les portes des profondeurs de l’abîme. Cette métaphore qui traversera tout le roman n’aura de cesse d’annoncer des naufrages.

Les langages de l’amour délinquant dans «La Chartreuse de Parme»

Cet article se propose de relire les chapitres XVIII et XIX de La Chartreuse de Parme à la lumière du concept de «raison graphique», mis au jour par Jack Goody dans les années 1970. 

Cet article a été rédigé dans le cadre d'un séminaire dirigé par Véronique Cnockaert intitulé «La raison graphique dans quelques romans du XIXe siècle» (UQAM, automne 2012).

Pages

21 items found