Workshop
Université du Québec à Montréal

L'absence chez Jean Echenoz

Friday 16 March 2018

 

Présentation de la journée d'étude

La journée d'étude, organisée par Sara Bédard-Goulet et Olivier Parenteau, a eu lieu à l'Université du Québec à Montréal le vendredi 16 mars 2018.

«La question centrale de mes livres, au fond, c’est la disparition.»

Ces propos tenus par l'auteur contemporain français Jean Echenoz rappellent qu'au-delà de l'effacement thématique qui touche notamment ses personnages (souvent fuyants) et les lieux qu'il représente (fréquemment vides), on peut faire l’hypothèse que c’est l’absence qui travaille toute cette œuvre, de son processus créateur à sa réception. L’absence s'y décline sous plusieurs formes et c’est l’un des objectifs de cette journée d’étude que d’explorer ses variations dans l'ensemble des récits et des romans d’Echenoz.

 

Programme de la journée d'étude

Cliquez sur le titre d'une communication pour accéder à l'archive audio/vidéo.

 

Séance 1

 

Séance 2

 

Séance 3

  • Manon Delcour (Université Saint-Louis). «Voir, c'est voiler: dispositif perspectif, grille et trou dans L'Occupation des sols» [Communication non disponible]
  • Sophie Ménard (UQAM). «Échapper à la détection: Nitrox d'Échenoz»

 

Séance 4

 

Organisation de la journée d'étude

Sara Bédard-Goulet est professeure d'études romanes à l'Université de Tartu en Estonie. Elle a soutenu sa thèse de Lettres modernes à l’Université de Toulouse-Jean Jaurès (France) en cotutelle avec l’Université de Montréal, thèse qui portait sur le potentiel thérapeutique du dispositif littéraire, notamment auprès d’un public souffrant de psychose. Elle a aussi été stagiaire postdoctorale au Centre de recherche Figura, où elle menait une recherche sur l'habiter dans l'oeuvre romanesque de Jean Echenoz.

Olivier Parenteau est chercheur régulier à FIGURA, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Il a complété une thèse à l’Université McGill sur les représentations poétiques de la Première Guerre mondiale. Il s’intéresse à la poésie des XIXe et XXe siècles et, plus particulièrement, à la topique guerrière. Il a aussi travaillé sur l’œuvre d'Aragon. Olivier Parenteau enseigne actuellement au Cégep de Saint-Laurent. Il est aussi membre du CRIST (Centre de recherche interuniversitaire en sociocritique des textes).

To cite this document:
Bédard-Goulet, Sara and Olivier Parenteau, (org.). 2018. L'absence chez Jean Echenoz. Study Day hosted by Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 16 Mars 2018. Document audio. Available online: l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/en/evenements/labsence-chez-jean-echenoz>. Accessed on June 21, 2018.