Workshop
Université du Québec à Montréal

Franchises et industrialisation de la culture populaire contemporaine

Friday 6 April 2018, 09:30

 

Présentation de la journée d'étude

La journée d'étude Franchises et industrialisation de la culture populaire contemporaine s'est déroulée le 6 avril 2018 à l'Université du Québec à Montréal.

Certes, déjà le livre, le journal étaient des marchandises culturelles, mais jamais la culture et la vie privée n’étaient entrées à ce point dans le circuit marchand et industriel, jamais les murmures du monde —autrefois soupirs des fantômes, chuchotements des fées, farfadets et lutins, paroles des génies et des dieux, aujourd’hui musique, paroles, films portés sur les ondes— n’avaient été à la fois fabriqués industriellement et vendus mercantilement. Ces nouvelles marchandises sont les plus humaines de toutes, puisqu’elles débitent en rondelles des ectoplasmes d’humanité, les amours et les craintes romancées, les faits divers du cœur et de l’âme.

 

Programme de la journée d'étude

Cliquez sur le titre d'une communication afin d'accéder à son archive audio.


Conférence d’honneur


Séance - Star Trek


Séance - Aventure


Séance - Identités franchisées


Conférence de clôture

Antonio Dominguez Leiva. «Mad Max: histoire hasardeuse d'une franchise postapocalyptique»

 

Organisation de la journée d'étude

Megan Bédard est étudiante au docotrat en sémiologie à l'Université du Québec à Montréal et membre étudiante du Centre de recherche Figura. Elle fait partie du comité scientifique du colloque international Pop-en-stock (2016). Megan Bédard se spécialise dans les études sur la science-fiction (plus particulièrement Alien) et sur la transmédialité. Elle a aussi écrit de nombreux articles pour la revue en ligne Pop-en-stock et a participé à quelques podcasts de la revue.

Jean-Michel Berthiaume est doctorant en sémiologie à l'Université du Québec à Montréal. Il est co-animateur du podcast Pop-en-stock sur les ondes de CHOQ, mais aussi de l'émission Le 7e antiquaire et Radio NT2.

Catherine Côté est étudiante au doctorat en études littéraires et auxiliaire de recherche au Laboratoire ALN/NT2 de l’UQÀM. Ses intérêts de recherche incluent la littérature d’horreur, la culture populaire et les écrits féministes. Elle a publié en février 2017, son premier recueil de poésie, intitulé Outardes, aux Éditions du Passage.

Détentrice d’un diplôme de maîtrise en recherche et création littéraire de l’Université de Montréal, Fanie Demeule rédige une thèse de doctorat en études littéraires à l’UQAM sous la direction de Samuel Archibald. S’inscrivant dans les études féministes et culturelles, ses recherches actuelles portent sur les figures de guerrières dans l’imaginaire contemporain. Elle codirige le groupe de recherche Femmes Ingouvernables et collabore à plusieurs publications, dont la plateforme Pop-en-Stock et le magazine Spirale. En 2016, elle publie un premier roman, Déterrer les os, aux éditions Hamac.

 

Direction scientifique

Antonio Dominguez Leiva est chercheur régulier à FIGURA, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. a été maître de conférences habilité à l’Université de Bourgogne avant d’être professeur à l’Université du Québec à Montréal. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’histoire culturelle de la cruauté et de l’érotisme, dont Décapitations, du culte des crânes au cinéma gore (PUF, 2004), Esthétique de l'éjaculation (Murmure, 2012) etMessaline, impératrice et putain. Généalogie d'un mythe sexuel (Murmure, 2014) ainsi que les co-éditions de Le supplice oriental dans la littérature et les arts (Murmure, 2005) et Délicieux supplices, érotisme et cruauté en Occident (Murmure, 2008). Il s’est aussi intéressé à l’histoire des frontières du réel (La vie comme songe. Une tentation de l'Occident, EUD, 2009), le Manuscrit trouvé à Saragosse (Laberinto imaginario de Jan Potocki, UNED, 2000) et la biographie collective des surréalistes (Sexe, opium et charleston, Murmure, 2007-2011) et a écrit plus d’une cinquantaine d’articles sur des sujets aussi variés que les mangas, les zombies, le mexico-terror, l’onanisme féminin ou les putti. Il est aussi scénariste et romancier, avec notammentLos Circulos (Saymon, 2010) et la série de El Hombre de los 21 Dedos (Planeta Booket, 2012).

To cite this document:
Bédard, Megan, Jean-Michel Berthiaume, Catherine Côté, Fanie Demeule and Antonio Dominguez Leiva, (org.). 2018. Franchises et industrialisation de la culture populaire contemporaine. Study Day hosted by Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 6 avril 2018. Document audio. Available online: l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/en/evenements/franchises-et-industrialisation-de-la-culture-populaire-contemporaine>. Accessed on September 19, 2018.