Conference

Éric Chevillard, Olivier Hervy et Jean-Louis Bailly: vilains blogueurs? Trois expériences contemporaines de littérature numérique

Bellon, Guillaume
Thursday 3 November 2011

 

Présentation de la conférence

Le 3 novembre 2011, Guillaume Bellon a prononcé une conférence à Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire (UQAM).

«Sur les bords inférieur et supérieur des paupières, nous appelons cils l’effilochage d’une couture rompue: ce monde n’est pas fait pour nos yeux» (Éric Chevillard). Ce que poursuivent L’autofictif, les Nouvelles impassibles de Jean-Louis Bailly et les aphorismes régulièrement mis ou remis en ligne par Olivier Hervy (via facebook ou twitter), c’est cette accommodation de l’œil sur la ténuité du monde et de son spectacle. L’expérience de la forme brève est ainsi expérimentation de la phrase juste, à même de nouer un accord entre le travail de l’écrivain, son corps à corps avec la langue, et cet affrontement symétrique mené par le lecteur dans le désir de reconnaissance qui travaille sa lecture.

Lien vers le blogue d'Éric Chevillard : L'autofictif

Conférencier invité

Guillaume Bellon est post-doctorant de Figura, responsable de la publication pour la revue Recto/Verso, enseignant en littérature et spécialiste de Barthes, Deleuze, Derrida et Foucault.

 

To cite this document:
Bellon, Guillaume. 2011. Éric Chevillard, Olivier Hervy et Jean-Louis Bailly: vilains blogueurs? Trois expériences contemporaines de littérature numérique. Conference hosted by Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Laboratoire NT2, 3 novembre 2011. Document audio. Available online: l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/en/conferences/eric-chevillard-olivier-hervy-et-jean-louis-bailly-vilains-blogueurs-trois-experiences>. Accessed on July 20, 2019.
Referenced author(s) and artist(s):
Historical Periodization:
Geographical Context:
Problematics:
Objects and Cultural Pratices:
Classification