Symposium

Perdre son corps et prendre le contrôle: la trajectoire de Jan Compton dans The Brain That Wouldn’t Die

Wednesday 10 May 2017, 16:45

 

Présentation de la communication

«Dans ce qui suit, j’aimerais suggérer que le personnage principal du film, The Brain That Wouldn't Die, est celle qui est soumise au projet scientifique délirant: Jan Compton, incarnée par Virginia Leith, qui est affectueusement surnommée “Jan in the Pan” parce que sa tête passe presque tout le film dans un casseau.

J’aimerais montrer pourquoi le personnage a été l'objet de quelques analyses de nature féministes. Je vais insister sur la trajectoire de Jan qui, de stéréotype total dans la première partie du film, devient un sujet, une agente, à part entière. Elle en vient à prendre le contrôle du film et du projet scientifique, elle qui a pourtant perdu tout son corps sauf sa tête.»

 

Archive vidéo de la communication

Referenced author(s) and artist(s):
To cite this document:
St-Germain, Philippe. 2017. “Perdre son corps et prendre le contrôle: la trajectoire de Jan Compton dans The Brain That Wouldn’t Die”. Within Femmes ingouvernables: corps et communauté. Symposium hosted by Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 10 mai 2017. Document vidéo. Available online: l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/en/communications/perdre-son-corps-et-prendre-le-controle-la-trajectoire-de-jan-compton-dans-the-brain>. Accessed on May 26, 2019.
Research Areas:
Historical Periodization:
Fields of Discipline:
Problematics:
Figures and Imaginary:
Classification