Symposium

Dépeindre l’existentialité. L’esthétique anarchique de «Désordre» de Philippe de Jonckheere

Friday 26 May 2017, 09:00

 

Présentation de la communication

Dire (le tout de) la vie, rendre compte de son tumultueux capharnaüm, tel est l’enjeu principal de Désordre, site internet alimenté et développé par Philippe De Jonckheere depuis plus de quinze ans (2000). Oeuvre hypermédiatique à la structure étoilée, il se caractérise par l’hybridation sémiotique et la transartialité dans un cadre oscillant entre l’autobiographique et l’autofictionnel. Sorte de journal polyphonique en ligne, fortement marqué par l’activité photographique, il rejoue la pratique diaristique en convoquant, de par son ancrage numérique, textes, images et sons. Composé de très nombreux projets (souvent à contrainte), il est également marqué par un processus d’expansion progressive non-téléologique. Il s’agit dès lors de mettre en lumière l’esthétique anarchique de Désordre en tant qu’elle est au coeur de l’aspiration de De Jonckheere à dépeindre l’existentialité; en voyant comment cette esthétique s’appuie sur des dispositifs non seulement médiatiques, mais aussi posturaux, poétiques et symboliques spécifiques.

 

Archive de la communication

To cite this document:
Lahouste, Corentin. 2017. “Dépeindre l’existentialité. L’esthétique anarchique de "Désordre" de Philippe de Jonckheere”. Within Littérature et dispositifs médiatiques: pratiques d'écriture et de lecture en contexte numérique. Symposium hosted by Chaire de recherche du Canada sur les arts et les littératures numériques / Belspo PAI LMI. Montréal, Université du Québec à Montréal, 26 mai 2017. Document audio. Available online: l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/en/communications/depeindre-lexistentialite-lesthetique-anarchique-de-desordre-de-philippe-de>. Accessed on November 22, 2019.
Historical Periodization:
Geographical Context:
Fields of Discipline:
Art Movements:
Problematics:
Objects and Cultural Practices:
Classification