Figura Collection

Le road beat ou l'écriture vagabonde

Year:
2010
Dans ma jeunesse, année après année, j’allais voir un charlatan qui s’arrêtait en ville au printemps. Habillé en gitan, l’homme criait à pleins poumons sa phrase intrigante : «Allez, venez voir le seul cochon à trois têtes du monde, allez, allez, approchez.» Immanquablement, j’étais curieux. Je payais les deux dollars et je passais derrière le rideau rouge. Même si, très souvent, une longue file d’attente se formait devant le kiosque du fin parleur, presque personne n’osait dévoiler le secret du mystère une fois ressorti. Ce qui comptait, c’était de vivre une expérience qui transgressait les normes du quotidien. Je respectais secrètement ce charlatan tout droit sorti du Far West parce qu’il me vendait du rêve et de l’absurde avec une si grande conviction que je me devais d’aller le voir et le revoir.
 
Suite en format pdf.
To cite this document:
Lambert, Simon. 2010. “Le road beat ou l'écriture vagabonde”. In L'atelier de l'écrivain 2. Article d’un cahier Figura. Available online: l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/en/articles/le-road-beat-ou-lecriture-vagabonde>. Accessed on July 18, 2019. Source: (Le groupe Interligne, (ed.). 2010. Montréal: Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. coll. Figura, vol. 25, pp. 113-128).
Research Areas:
Historical Periodization:
Geographical Context:
Fields of Discipline:
Art Movements:
Problematics:
Objects and Cultural Pratices:
Figures and Imaginary:
Classification