Figura Collection

Le nouvel homme nouveau est l’originaire

Year:
2009

Ce récit est présenté comme celui du mémorialiste et antiquaire Joseph Cartaphilus, originairement connu sous le nom de Flaminius Rufus et tribun d’une légion romaine, qui obtient l’immortalité pour ensuite désirer la perdre. Le récit de Cartaphilus raconte un voyage effectué dans le temps de l’éternité et dans l’espace du non-lieu. Ce double paradoxe est cristallisé par la Cité des Immortels, dont la découverte constitue le point nodal des mémoires de ce personnage et le point de tension entre le danger de l’entropie et un principe de différenciation du même.

Suite en format pdf.

Volume:
22
To cite this document:
St-Onge, Simon. 2009. “Le nouvel homme nouveau et l'originaire”. In Humain, ou presque. Quand science et littérature brouillent la frontière. Article d’un cahier Figura. Available online: l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/en/articles/le-nouvel-homme-nouveau-est-loriginaire>. Accessed on July 15, 2019. Source: (Chassay, Jean-François and Elaine Després (ed.). 2009. Montréal: Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. coll. Figura, vol. 22, pp. 119-138).
Research Areas:
Historical Periodization:
Problematics:
Classification