Figura Collection

Le cérémonial freudien et la passion de voir

Year:
2003

Définissant la religion comme une pratique rituelle, Freud en fait la névrose obsessionnelle universelle. Cette universalité pose le religieux comme constituant du psychisme humain. En toute cohérence freudienne, on ne peut donc prétendre se débarrasser de ce qui nous constitue et le religieux ne peut faire l'objet que d'un refoulement et tenter sans cesse, comme tout refoulé, de faire retour sous d'autres formes de rituel. Le dispositif de la séance et le cadre de la cure sont travaillés par de tels retours d'une ritualité refoulée. Comme au coeur de tout rituel, une règle d'abstinence s'y observe et une zone tabou s'y dessine. Voilà ce que je vais tenter de déployer à propos de l'abstinence de regard dans la cure et du visage comme son objet tabou.

Suite en format pdf.

Volume:
8
Language of content:
To cite this document:
Cady, Patrick. 2003. “Le cérémonial freudien et la passion de voir”. In Imaginaire et transcendance. Article d’un cahier Figura. Available online: l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/en/articles/le-ceremonial-freudien-et-la-passion-de-voir>. Accessed on October 15, 2019. Source: (Cliche, Anne Élaine, Stéphane Inkel and Alexis Lussier (ed.). 2003. Montréal: Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. coll. Figura, vol. 8, pp. 13-22).
Historical Periodization:
Fields of Discipline:
Problematics:
Objects and Cultural Pratices:
Classification